Combien d’entreprises sont aidées directement ou indirectement par l’État ou les collectivités locales ? Pourquoi ce déchaînement envers un journal, dernier représentant de la classe ouvrière dans la droite ligne éditorialiste de Jean-Jaurès (dont on célèbre le centenaire en 2014) ? Je suis de ceux qui considère que l’information doit être multiples, qu’il est nécessaire de lire plusieurs avis pour se faire une idée personnelle et non pas recevoir une argumentation dictée, prédigérée, par un seul support alors automatiquement dirigiste. Pour ces raisons évoquées, je soutiens que le quotidien l’« humanité » doit être aidé et qu’il n’y a aucune honte à le faire, il en va de la libre démocratie pensante. MC