120 Million dû à l’AP-HP

C’est un urgentiste français Patrick Pelloux qui a lancé l’affaire par un tweet : « Avant de partir, le roi d’Arabie saoudite pourrait payer ses factures de 3,7 millions d’euros aux Hôpitaux de Paris. » Lire la suite