J’ai écris le texte ci-dessous pour un autre de mes blogs le Jeudi 14 juin 2012. Pratiquement un an après, en le relisant et à la veille des municipales de 2014, je me dis que le Parti Communiste ayant longtemps été soutenu par sa population, ses électeurs d’alors, se doit de chercher à comprendre son déclin dans ses banlieues, s’il veut exister encore, après mars 2014.