Ils forment la nouvelle nomenklatura néolibérale qui a largement contribué, ces dernières années, à consolider le pouvoir des classes dominantes. Ils cumulent les postes universitaires, squattent les média, ne boudent pas les conseils d’administration et hantent les cabinets ministériels. Plongée dans cette caste des zélotes du tout-marché avec le « Cercle des économistes ».