« Gouverner par les Fake News »

Pascal Boniface, directeur d’ IRIS, donne son point de vue sur l’ouvrage « Gouverner par les Fake News », écrit par l’ancien agent des services de renseignement suisses, Jacques Baud, publié aux éditions Max Milo.

Pascal Boniface – IRIS – Source – (Lecture libre)  


Libres à chaque lectrice – lecteur, d’avoir une opinion et fort heureusement la libre pensée et l’interprétation des événements, circulent encore dans les democraties. MC

2 réflexions sur “« Gouverner par les Fake News »

  1. bernarddominik 20/09/2020 / 21:17

    Au sujet de Bachar El Assad qui bombarde une « révolution democratique », je voudrais juste poser la question: que ferait Macron si des partisans de la révolution démocratique, armés par un pays étranger, envoyaient bombes et roquettes sur les casernes de militaires, les gendarmeries… négocierait il avec le pays fournisseur d’armes pour remettre en cause sa propre légitimité ? Je crois que Macron se comporterait comme Assad en bombardant les opposants armés.

    Les arguments de Pascal Boniface me paraissent convenus, bien encadrés par l’idéologie prônée par les derniers gouvernements, pas assez enclin à retourner l’argument, que ferait notre propre gouvernement dans cette situation.

    Une précision : aucun gouvernement n’est prêt à accepter une opposition armée, et donc où se situe la légitimité ?

    Pour Macron s’il s’agit d’Assad c’est l’opposition, s’il s’agit de Keita c’est le gouvernement.
    On voit très bien la fragilité de la position de nos présidents, Sarkozy, Hollande ou Macron. Et on voit bien qu’ils défendent la même idéologie, qui n’a rien à voir avec le droit.

  2. jjbey 20/09/2020 / 23:26
      Combien de victimes avec les gilets jaunes qui pourtant ne sont pas armés?
      Combien de victimes en Afghanistan? au Congo, en Irak……

    Les pouvoirs utilisent le mensonge pour entrainer les foules sur des pentes guerrières.
    Les religions ont largement participé et participent encore de cette manière pour fanatiser les foules et entrainer des gens dans leurs velléités guerrières.

    Réfléchir par soi-même demeure très difficile en ces temps où les media sont entre les mains des détenteurs du fric qui peuvent ainsi « arranger la vérité » comme ça leur convient.
    Dans ce même cadre combien de licenciements justifiés par des mensonges économiques…..

Laisser un commentaire