Le journaliste Taha Bouhafs a découvert un fichier de personnes qualifiées d’« islamo-gauchistes » constitué par le site « Fdesouche » à partir d’un appel pour la marche contre l’islamophobie de novembre 2019.

La Cnil s’est « auto-saisie » et a ouvert « des investigations ».