Une récente étude souligne les forts contrastes de taux de pauvreté entre les cent plus grandes villes de l’Hexagone.

Roubaix, Aubervilliers et Saint-Denis de la Réunion ont en commun de compter parmi leurs habitants plus d’un tiers de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté (1). Un constat révélé par la récente étude du Centre d’observation et de mesure des politiques d’action sociale (Compas).