Les Etats-Unis s’inquiètent. Ils prétendent détenir les preuves que le gouvernement syrien pourrait faire usage d’armes chimiques en dernier recours. Indignation générale, tollé médiatique. Et l’occasion pour Edward S. Herman de revenir sur le palmarès US en la matière.