A force de revisiter l’histoire…

L’historienne, spécialiste de l’époque médiéval, Violaine Giacomotto-Charra démontre qu’au Moyen Âge on n’enseignait absolument pas que la terre était plate… Une légende qui pour elle aurait été construite au temps des lumières.

D’où vient la légende ? À qui profite-t-elle ? Pourquoi les manuels scolaires persévèrent-ils dans l’erreur ?

Que savait-on de la forme de la Terre, dans les milieux savants du Moyen Âge ?

Il faut d’abord se poser la question de cet « on » : il s’agissait essentiellement des clercs, et non de la noblesse ou du peuple (les nobles ne sont pas les plus éduqués).

Au Moyen Âge, c’est le premier ordre, l’Église, qui transmet les savoirs, et dans ce milieu on n’a aucun doute sur le fait que la Terre est sphérique, on n’en débat même pas. De nombreux traités l’attestent, comme le De sphaera mundi (sur la sphère du monde), de Sacrobosco, véritable Lagarde et Michard de l’astronomie à partir du XIIIe siècle. […]

Depuis quand savait-on que la Terre était ronde ?

Depuis Platon et Aristote, au moins. Avant eux, les philosophes avaient émis des hypothèses assez diverses sur la forme de la Terre, parfois décrite comme un disque ou un cylindre. Mais à partir du Ve siècle avant J.-C., mathématiciens et philosophes se penchent sérieusement sur la question. Dans le Timée notamment, Platon écrit que la Terre est sphérique, et cette partie du texte est connue au Moyen Âge.

Aristote, quant à lui, établit la sphéricité de la Terre à partir de ses propres calculs, et construit le « système du monde », qui fera autorité (avec les écrits de Ptolémée) dans les milieux savants jusqu’au milieu du XVIIe siècle : une Terre ronde mais immobile, située au centre de l’Univers ; et un ciel dans lequel les sphères tournent de manière globalement circulaire.

Ce Traité du ciel d’Aristote va irriguer le monde hellénistique, puis le monde grec tardif (qui s’étend jusqu’à Alexandrie et sa fameuse bibliothèque), avant de passer dans le monde arabe et de revenir, avec l’Almageste de Ptolémée, vers l’Occident médiéval, à travers la conquête de l’Andalousie.

Les connaissances de l’Antiquité empruntent donc deux chemins pour atteindre l’Occident européen : direct, à travers l’Empire romain christianisé, avec les savoirs latins ; et indirect pour les textes d’Aristote.

Dès le haut Moyen Âge, vers le Ve ou VIe siècle, les clercs chrétiens ont une conscience aiguë du danger de perdre la richesse du savoir gréco-romain (les écoles fermant avec l’écroulement de l’administration de l’Empire), et travaillent à sauver tout ce qui peut l’être.

Comment le Moyen Âge a-t-il été transformé en cette époque obscure, rendu ignare par la faute de l’Église ?

Pour affirmer que l’Église a imposé sa prétendue vision d’une Terre plate, les philosophes des Lumières, Voltaire en tête, vont exhumer Lactance, un rhéteur chrétien du IIIe siècle qui a effectivement défendu incidemment l’idée que la Terre était plate dans son grand œuvre, Les Institutions divines.

Le problème est que Lactance n’était considéré à son époque ni comme un Père de l’Église, ni comme un astronome ! Les philosophes des Lumières se sont bien gardés de le dire et de faire une enquête honnête pour savoir si Lactance avait fait des émules – ce qui ne fut pas le cas.

Les auteurs ayant prétendu que la Terre était plate dans le haut Moyen Âge se comptent sur les doigts d’une main, et aucun d’entre eux ne « pèse » sur les savoirs de son temps.

Si Voltaire et d’autres se livrent à cette manipulation des sources, c’est pour lutter contre l’Église de leur époque, qui était effectivement refermée et sclérosée.

Mais les faits sont têtus : jusqu’à la fondation des universités et la redécouverte des textes grecs, ce sont les écoles ecclésiastiques qui enseignent que la Terre est ronde. Qui aurait pu le faire, d’ailleurs, sinon elle ?

[…]


Olivier Pascal-Moussellard. Télérama. – Titre original : « Non, la Terre n’était pas plate au Moyen Âge ! ». Source (Court Extraits)


Une réflexion sur “A force de revisiter l’histoire…

  1. bernarddominik 23/12/2021 / 18:12

    Très intéressant.
    Excellente démonstration

Laisser un commentaire