Bouffée d’Automne

L'été a pris congé, dans un râle profond,
Dernière bouffée d'air tiède, aux accents de l'orage.
Mille pinceaux incendiaires caressent de leurs tons,
Les feuilles agonisant sur les branches des arbres.
 
Le rouge n'habite que très peu nos paysages,
Quelques fruits d'églantiers dispersés çà et là.
Les roux essaient parfois, d'au moins donner le change,
Mais jamais une courge ne sera plat de roi.
 
Les couleurs opulentes sont pour les pays chauds,
 Les îles sous le vent, aux saveurs écarlates.
Chez nous, le simple dit, sans éclat et sans mot,
La discrétion du peintre à travers sa palette.
 
L'automne a vu le soir à la fin de septembre,
Accouché par le ventre rebondi et tendu,
D'une lune d'équinoxe à la robe gris ambre,
Reflétant la bascule d'un astre vers la nue.
 
Témoin de la renverse, accrochée à sa mère,
Le corps galbé d'une poire à silhouette de femme,
Balance dans le vide, ses envies de grand air,
Et sa peur de devoir passer du rire aux larmes.
 
Que ne puis-je m'enfoncer dans cette terre sourde !
 Jusqu'à m'enraciner dans l'humus brun et acre.
Devenir arbre à fruit, risquer le coup de foudre,
Spectateur éperdu des cycles du miracle.
 
Découvrir le vivant, dans toutes ses cachettes,
Un lâcher de nuages, le sacre des moissons.
Saluer sobrement d'un hochement de tête,
L'envol d'un martinet, avant sa migration.
 
Le regarder monté, vers la pointe des cimes,
Pour s'évanouir enfin, par-delà les futaies.
En sachant qu'un départ n'est au plus qu'une rime,
Du ballet incessant, des descentes, des montées.
 
Le ressac lancinant d'une marée intérieure,
Qui nous pousse à agir avant de nous figer.
Nous reprend dans son flux pour qu'explosent les fleurs,
Que s'élance la Vie vers l'infinie beauté.
 
« Que les yeux puissent voir, que les oreilles entendent »,
L'inaudible murmure, l'invisible voilée...
Si je sais qu'elle est là et si mes mains en tremble,
C'est parce qu'à l'instant, une fois encore, elle m'a respiré.

Poète Ardéchois – Loïc Lacam – Recueil « La Vallée oubliée »

6 réflexions sur “Bouffée d’Automne

  1. Alice 26/10/2020 / 06:51

    Bonjour, j’aime bien laisser les personnes déposer des avis sur les articles que je créé sur mon site La Randonnée Crémolane mais je pense que vos « likes » ne présentent pas d’intérêt pour nos lecteurs et vous ne semblez pas être un adepte de la randonnée / marche.
    Sans préjuger des motivations qui sont les vôtre, il semblerait que vos intentions soient de récupérer des lecteurs.
    Si vous pouviez donc arrêter vos likes sur notre site LA RANDONNÉE CRÉMOLANE, ce serait sympa de votre part.
    En général, des partenariats tacites ou plus formalisés peuvent s’instaurer mais les centres d’intérêts entre nous ne sont pas concordants.

    Ps :Étant donné que je n’ai pas trouvé de rubrique « contact » pour vous adresser un message en privé je me suis permise de poster le présent message sur l’un de vos articles.
    Merci à vous.
    Alice.

    • Libres jugements 26/10/2020 / 14:15

      Bonjour à vous, Alice,

      En tout premier lieu merci pour votre commentaire qui m’a bien fait rire.
      Sans doute me permettrez-vous de répondre à vos affirmations ou/et sous-entendus.
      • Ce n’est pas moi qui ai décidé de la prise d’un abonnement au Blog « Libres Jugements ».
      • Je ne suis pas de ceux qui systématiquement cochent la rubrique « j’aime » au reçu des articles proposés sur ce blog. Lorsque je coche cette rubrique c’est parce que l’article proposé m’intéresse à divers titres (arguments différents permettant une autre approche de réflexion, d’approfondissement de connaissances, de découvertes sur divers sujets). En l’occurrence quand il s’agit de balades, le fait de lire – et souvent voir des photographies-, m’apporte des connaissances de terrains inconnus à découvrir.
      • Ne connaissant pas mon parcours personnel, je ne peux vous laisser dire que je ne suis pas un adepte de la randonnée. Certes aujourd’hui à près de 80 ans et quelques problèmes cardiaques, je ne m’aventure plus dans des randonnées comme au bon vieux temps où la forme permettait régulièrement quelques 10 à 12 heures dans les montagnes alpestres ou pyrénéennes. Il reste pas moins vrai que je suis rarement sédentaire, les nombreuses sorties photographiques que vous semblez ne pas avoir parcouru, « postées » sur ce blog aurait dû vous inciter à plus de retenue sur ce sujet.
      • Voyez-vous, à vous lire je serais enclin à penser que vous entendez faire de « LA RANDONNÉE CRÉMOLANE » (j’apprécie a sa haute valeur, l’écriture en capital de votre intitulé) … un clan fermé, réservé a quelques initiés triés sur le volet, n’acceptant aucun autre regard … ceci d’autant conforté par votre laïus affirmative: « En général, des partenariats tacites ou plus formalisés peuvent s’instaurer mais les centres d’intérêts entre nous ne sont pas concordants ». Quelle grandiloquence quelque peu contradictoire avec la simplicité de ce type d’activité !
      • Votre blog n’indiquant aucune référence (pour une « si belle association ») avec une de ces fédérations spécialisées , FFRP, club alpin, ou autre … des accompagnateurs bénévoles (sans possessions de brevet légaux fédéraux -ou du moins non signalés dans la présentation des activité- alors que c’est une obligation vis-à-vis des assurances et une tranquillité pour les participants)… mais ce doit certainement être une omission …
      • Bien évidemment il y a une conclusion à ma réponse… Le blog « Libres jugements » ne fait nullement la chasse aux abonnés, ce n’est certainement pas à leur insu qu’ils seront bientôt 900 à le suivre, avec une rotation journalière entre 300-350, un nombre important d’articles appréciés et commentés. Mais je vous rassure, je vais de ce pas, vous retirer des abonnés … d’autant qu’apparemment nous n’avons pas la même vision de la société.

      En vous souhaitant de passer une très bonne journée et de continuer à tourner dans votre cercle de randonneurs, tant que la santé vous le permettra.
      Michel

  2. Swannaëlle 26/10/2020 / 08:32

    Bonjour et merci pour ce si beau texte…
    un poète que je ne connaissais pas et qui écrit avec une grande sensibilité poétique
    Belle journée 🌹

    • Libres jugements 26/10/2020 / 14:55

      Oui, Swannaëlle ce poète qui vit en Ardèche du côté du Burzet 07 à une vraie sensibilité il publie à compte d’auteur vous pouvait trop son livre … voir le lien
      https://www.decitre.fr/livre-pod/4-saisons-d-ardeche-9782322205493.html – 15 € de beaux textes et des dessins de qualité restituant les alentours de son pays d’adoption récente, ainsi que quelques recettes du pays ardéchois.
      Avec toute mon amitié
      Michel

      • Swannaëlle 26/10/2020 / 15:29

        Merci Michel pour le lien, je vais parcourir …

  3. marie 26/10/2020 / 15:42

    Merci pour le partage de ce beau poème Amitiés MTH

Laisser un commentaire