En dehors des nombreuses villes ou villages « de caractère » (offrant le plus souvent un relais pour un tourisme de passage), le département de l’Aveyron n’est pas « esquinter » par l’afflux de « résidence de plein air » encombrant les campagnes; il faut reconnaître que ce département offre une multiplicité de la flore, faune et variété de paysages constituant des lieux où il fait bon vivre en harmonie avec la nature. Un privilège qui ce mérite.