L’ONG (organisations non-gouvernementales) Oxfam a publié le 21 janvier dernier son rapport annuel sur les inégalités : « Services publics ou fortunes privées » – Rapport Davos 2019. De ce document de 114 pages, la plupart des médias n’ont retenu qu’une information, la plus choquante : 26 milliardaires disposeraient d’une fortune équivalente à celle de la moitié la plus pauvre de l’humanité.

Que Drahi, qui vit en Israël et paie peu d’impôts en France, soit suite à des investissements hasardeux devant des dettes colossales occasionnant la chute en bourse, des actions de l’empire Altice et même s’il faisait faillite, à vrai dire m’indiffère, surtout sachant comment il a obtenu sa fortune faite de rachats et « découpes » des entreprises malmenant, humiliant et les rejetant les salariés dès qu’il le pouvait, sans aucune considération humaine, non, si faillite il fait et que sa personne disparaisse de la liste des fortunes « de France », personnellement je ne m’en porterais ni plus mal, ni mieux, par contre est à craindre des centaines de salariés licenciés ce qui, pour eux seraient dramatique. MC

Avant de tirer à vue sur l’attitude des médias télévisuels d’informations, je tiens à préciser mon émoi pour toutes les personnes disparues –passagers et membres d’équipages– dans le crash d’Egyptair et ce, quelle qu’en soit la cause.