Une réforme en passe d’être adoptée pourrait faire basculer les laboratoires d’analyses médicales aux mains de groupes financiers.

Le 22 février, une proposition de loi sur la réforme de la biologie médicale sera examinée à l’Assemblée nationale, le texte ayant été adopté au Sénat le 5 février. Supposée « mieux encadrer la biologie médicale afin de réduire les erreurs des analyses médicales et de freiner les dérives financières », elle inquiète de nombreux professionnels.

Newsan est connue en Argentine pour fabriquer des écrans de télévision plasma pour Sanyo et des caméras vidéo NC. Mais en 2011 cette entreprise d’électronique a opéré un virage surprenant : elle s’est lancée dans la pêche, la congélation et l’exportation de crevettes et de colin.

Vous décrochez le téléphone, et aussitôt sa raccroche. Une pratique qui vous inquiète… C’est peut-être un intrus voulant savoir si la maison, l’appartement est occupé ou non,  par votre présence avant d’effectuer un cambriolage, mais c’est peut-être aussi une nouvelle technique d’approche commerciale. MC

Une information venant de l’Inde – auteur Avantika Chilkoti, paru dans Financial Times Londres, vu dans « Courrier international » N°1163, est éclairante sur cette pratique

Appeler et vous raccrocher au nez constitue peut-être le moyen agaçant qu’utilise votre grand-mère radine pour vous dire : « Rappelle-moi ! ». Mais, pour les entreprises, c’est un outil de communication innovant et peu coûteux.

L’affaire des lasagnes à la viande de cheval est la preuve spectaculaire qu’une limite a été atteinte dans la guerre des prix. Certes, la traçabilité du produit aura un coût. Mais qui devrait se révéler bien moindre que ce que devront payer les supermarchés pour redorer leur réputation entachée.

En apprenant vendredi 15 février 2013, que de la viande de cheval avait été retrouvée dans de la viande bœuf composant certains produits transformés distribués par la marque Findus, beaucoup de nos concitoyens ont fait un constat édifiant : l’origine des ingrédients alimentaires de la plupart des produits transformés est tout simplement inconnue.

En 2007, des scientifiques internationaux, regroupés au sein du Groupe Bio Initiative, avaient déjà alerté sur la dangerosité pour la santé des téléphones portables dans un rapport qui avait fait grand bruit à l’époque. Ils retirent la sonnette d’alarme dans un nouveau rapport rendu public hier (09 fév. 2013).

L’UFAL salue l’initiative des députés visant à introduire les couples pacsés et les couples homosexuels dans l’article L.211-1 du Code de l’action sociale et des familles, sur la base d’un amendement défendu par Marie-George Buffet 1. Cet amendement, adopté en séance aujourd’hui, pourrait mettre fin, si il est confirmé, à 13 années de non reconnaissance des couples pacsés par l’institution familiale (Unaf).

L’union européenne (le7/8 février 2013) a joué un bien mauvais tour aux associations caritatives en supprimant les aides européennes. Dans l’esprit des dirigeants européens bien calés au chaud dans leur responsabilité et leur costume amidonné, il ne faut pas aider les pauvres gens au nom du libéralisme, il faut les obliger à accepter n’importe quel travail au prix le plus bas les rendant corvéables à merci et d’une obéissance totale. C’est Cosette en haillons, c’est le retour d’une société fin XIXe siècle, très bien décrite par Victor Hugo dans « Les misérables ». Un retour sérieux sur la vie sociale, à voir le nombre de bidonvilles autour des cités, le nombre grandissant de personnes frappant aux organismes sociaux et aux associations caritatives. Reste encore quelques lois françaises, assurant une faible survie à ceux qui peuvent encore bénéficier. MC

 Le Premier ministre lance la réforme des prestations familiales (lorsque j’entends reforme je traduis par diminution, pourquoi cette tendance ?)

Matignon a signé le 23 janvier la lettre de mission de Bertrand Fragonard, président délégué du Haut Conseil de la famille, sur la réforme des aides aux familles.

Cette évidence n’épargne pas le mouvement gay et lesbien (ou LGBT, comme l’on dit aujourd’hui). Passé d’abord par une phase d’affirmation, dans l’élan révolutionnaire post-1968, avec le légendaire Front homosexuel d’action révolutionnaire (Fhar), apparu en 1971, le mouvement va se concentrer sur l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations. Non sans mal, et avec moult divisions.

Par Michel Collon Investig’Action

Entretien accordé au quotidien algérien La Nouvelle République à propos de la guerre au Mali, du conflit syrien et des « printemps arabes ».

Michel Collon est écrivain et journaliste indépendant. Il écrit des livres, collabore à des documentaires et a fondé le Collectif Investig’Action. Celui-ci anime le site Internet michelcollon.info avec une newsletter hebdomadaire diffusée à 100 000 abonnés en trois langues : français, espagnol et anglais. Il est spécialisé dans l’analyse des stratégies de guerre, des relations Nord-Sud et des médiamensonges.

En septembre 2011, après la chute du colonel Kadhafi, les journalistes du Wall Street Journal et de la BBC qui ont pénétré dans les quartiers généraux de l’ancien dictateur y ont découvert des contrats signés avec la société française d’ingénierie informatique Amesys. Cette filiale de Bull a fourni aux autorités de Tripoli un système d’interception des e-mails et de surveillance des messageries instantanées telles que MSN. Ce dispositif, baptisé Eagle, a permis l’arrestation de milliers d’opposants. Le contrat signé en 2007 avec Amesys ne portait pas seulement sur la vente de ce moyen de contrôle et de répression des citoyens libyens. Il incluait également un important volet d’assistance technique pour sa mise en place, ne laissant pas de doute sur le fait que l’entreprise connaissait la finalité de cet outil.

Une telle quantité d’eau frise le ridicule, déclarait Monsieur Prudhomme en découvrant la mer. C’est un peu le sentiment que l’on éprouve devant les polémiques incessantes au sujet des « malheurs » des riches depuis l’élection de François Hollande. De la taxe exceptionnelle à 75 % à l’exil de Gérard Depardieu en passant par l’affaire des « pigeons », le refrain est rodé : la France martyrise les riches en les accablant d’impôts et risque, du même coup, de s’aliéner leur capacité d’entreprendre au moment où elle en aurait le plus besoin.