Il est « culbuto » jouet électoral, couleuvre passe-partout, avertisseur de seconde zone, navigateur par vents et marées, possesseur d’autant d’amis que d’ennemis… c’est François Bayrou, l’homme qui voudrait se faire aimer, au-delà de ces postillons éructés. MC

Après les habituelles célébrations, interprétations, prisent de positions toutes personnelles des résultats, émissent par tous les candidats dans les différents JT du 20 h ce 15 mars 2020,  l’ensemble mâtiné des différents avis et conseils sanitaires sur le confinement, la responsabilité et validités des décisions gouvernementales ou pas… essayons quelques heures après l’annonce des résultats, une première analyse et en tirer une réflexion personnelle qui devra être frappées du bon sens.

A quelques jours des élections municipales, les propositions des candidats s’amoncellent. Parmi celles-ci, des engagements loufoques, irréalistes ou tout simplement impossibles par rapport aux compétences du maire. Avec l’aide du collectif Les Surligneurs, nous avons passé en revue certaines de ces promesses… qui n’engagent que les électeurs crédules.

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, dont l’un des deux réacteurs a été arrêté le mois dernier, marque un tournant dans la transition énergétique, mais la manoeuvre « risque d’être coûteuse pour l’Etat », estime la Cour des comptes […]