L’Observatoire (gouvernemental) de la laïcité vient de se fendre le 14 janvier d’un de ses « avis », qui ont généralement pour but d’éviter toute vague sur la laïcité et d’épargner au gouvernement la moindre initiative en la matière. Comme cette orientation est devenue intenable face à la gravité de la situation, le président et le rapporteur général de l’OL ont apparemment évité de réunir la collégialité, et fixé eux-mêmes, hâtivement, la ligne.

Les élus doivent s’abstenir de participer à des manifestations cultuelles.

Au lendemain d’une solidarité française qui ne s’était jamais vue depuis de très nombreuses années, où le peuple français sur tout le territoire, s’est exprimé sans afficher dans une unité, une dignité sans faille durant ces marches collectives, sans aucun lien, ni référence à des parties politiques ou orientations cultuelles, revendiquant simplement la liberté d’expression, le refus d’un extrémisme religieux ; apparaît quelques heures après cette démonstration d’envergure, déjà des divergences d’interprétations, voire d’appropriations.

La photo est devenue un acte quasi terroriste. Le métro parisien est un cas d’école.

Fin d’année, arpentage des magasins, un petit air de fête dans la tête à l’idée des cadeaux, et même des emballages que je vais pouvoir confectionner. Donc, samedi dernier, à la recherche de tissus divers, je déambule entre les boutiques parisiennes de Barbès.

2014 est mort, vive 2015 !

Peu de personnes regretteront l’année 2014 et son aggravation de la situation sociale en France, en Europe, dans le monde. Les conflits cultuels s’y sont multipliés pour la plupart à partir de la religion islamique, mais de là à stigmatiser systématiquement les populations arabes, il y a beaucoup de précautions à prendre.

2014, a vu le monde financier s’enfoncer dans le rouge, mené par des cartels très organisés tirant profit de la situation de la déflation actuelle.

Si Dominique Strauss Kahn avait été élu, l’Élysée serait devenu un lupanar. La semi-fiction peut être prolongée. Pourquoi n’élirait-on pas un président fatigué par de longs combats politiques et seulement capable de « jouir du pouvoir », ou bien un candidat soucieux d’échapper à des poursuites judiciaires, voire un chef de gang ayant jeté son dévolu sur l’État ?

J’aime bien venir manger le midi à l’accueil de jour de la fondation Abbé Pierre. On dépose les chiens dans le chenil. Ils ne salissent jamais, ils n’aboient pas. Je n’ai pas de chiens, mais j’aime bien qu’ils soient là. Ils sont jolis, et on leur donne le reste de nos repas ou des croquettes, quand il y en a. Les SDF aiment les animaux. En période hivernale, l’accueil de jour a changé ses horaires. On peut y rester jusqu’à 16 Heures. Ça fait du bien. On est ensemble, on discute, on boit du café, au chaud.

La nature ayant horreur du vide et les Salariés délaissant la Rue face aux attaques répétées du MEDEF, celui-ci annonce une semaine d’action début décembre destinée à accroître les dividendes des actionnaires, et diminuer salaires et contributions sociales.

Je ne suis ni ambidextre, ni « gaucher », normalement constitué comme la très grande majorité des humains, ma préhension est droitière. Lorsque je commence à me déplacer à pied, c’est ma jambe droite qui part en premier. Ainsi donc mes neurones, mon cerveau commandent à tous mes organes gestuels et de déplacement, d’utiliser le côté droit.

  • Dois-je en conclure docteur que je suis totalement droitier dans mes gestes et dans mon esprit ?
  • De même et réciproquement, les « gauchers » sont-ils les seuls à être de gauche ?

Sur le strict plan anatomique, même si j’ai aussi comme la majorité des humains le cœur à gauche, cet organe n’est qu’une pompe assurant ma vie, je ne puis affirmer que c’est grâce à lui que je suis de gauche.

  • Alors que veut dire être (politiquement) de gauche ?
  • Se comporter en humains de gauche, dans ses choix, ses raisonnements ?

En ce 30 septembre 2014 répondant à l’appel d’organisations syndicales et d’associations regroupant les personnes retraitées, a paris comme dans plusieurs villes de l’hexagone « Le mot d’ordre c’est l’augmentation des retraites, qui n’ont pas bougé depuis le 1er avril 2013, s’exclame André Desrichard, secrétaire national de l’association LSR (Loisirs et solidarité retraités). Pour le gouvernement, si vous gagnez 1200 euros par mois, vous êtes un nanti. En dessous, on vous donne 40 euros à la fin de l’année… ».

C’est en tout cas ce que sous-entend l’accord-cadre du 22 mars qui modifie de façon majeure leur système d’indemnisation. Fausse accusation raison de leur courroux.

Je ne pensais pas grand-chose déjà du temps où elle évoluait entre cour et jardin de la rue Saint-Honoré, cette pimbêche au regard voletant au dessus des foules, guindée dans des nippes sorties d’ateliers de haute couture voisines, évoluant telle une poule dans une basse-cour d’inféodés. Depuis la sortie de son brûlot (qui ne ravira que certaines personnes avides de lecture people style Closer, Paris-Match etc.) se glosant des infortunes conjugales et contribuant à l’hallali d’un roitelet en pleine dégringolade politique, je ne vois dans cette affaire que basse vengeance adoubée de profits réalisés par l’éditeur et la fausse ingénue, grâce à la crédulité des lecteurs. MC

Difficilement concevable et pourtant existant aux yeux de tous. Un pays « dit » civilisé colonise avec l’accord d’une grande partie du monde, expulse, s’approprie des terres, organise la destruction, privant de produits essentiels par un embargo les palestiniens; voilà la politique expansionniste d’un gouvernement proche des extrémistes religieux jusqu’au-boutistes, aidé par une campagne médiatique à sa solde.

Allez braves gens qui laissez faire, passez de bonne vacances tranquilles MC

« Il y a urgence ! »

Dans son numéro du 27 juin, l’hebdomadaire Marianne embouche, une fois de plus, les trompettes guerrières face aux barbares qui menacent la République et publie un appel d’intellectuels, de politiques et d’acteurs de la société civile, « Laïcité, il est temps de se ressaisir ! ».

Il s’agirait de renouer avec la tradition républicaine — rien de moins.

Pourtant, le texte, comme ses signataires, montre qu’il s’agit avant tout de combattre les musulmans, qui représenteraient une menace pour notre société, pour notre mode de vie. La seule chose surprenante concernant cet appel c’est que Marine Le Pen ne l’ait pas signé (elle le fera peut-être). En tous les cas, elle ne pourra qu’applaudir ceux qui, parfois en prétendant la combattre, font le lit de ses idées et puis, un beau matin, pleurent sur sa progression aux élections.

…  Une analyse de l’essayiste Sorel-Sutter Marila.

 L’essai d’analyse sur la laïcité comme rempart de la république, présenté ci-dessous a le mérite de poser un certain nombre de questions. Pour autant à sa lecture complète plusieurs points sont pour le moins gênant. La conclusion ne saurait recueillir un consensus.

L’intégration ne peut se faire à mon sens, qu’en acceptant et respectant les us et coutumes ancestraux en usages dans le pays d’accueil. Autrement dit les migrants doivent se plier aux usages courants de la nation accueillante. Toute volonté d’imposer us et coutumes venues de son pays amènent obligatoirement un communautarisme porteur de discrimination, ghettoïsation, xénophobie voulue ou inconsciente. MC

Avec la création du parti de gauche, puis l’organisation du front de gauche proposé autour du parti communiste et différentes composantes, puis la mise en place d’un leader Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle, beaucoup à gauche se sont dits que l’alchimie était trouvée, permettant de faire naître un réel espoir de mener une politique sociale et économique de gauche.