La nature ayant horreur du vide et les Salariés délaissant la Rue face aux attaques répétées du MEDEF, celui-ci annonce une semaine d’action début décembre destinée à accroître les dividendes des actionnaires, et diminuer salaires et contributions sociales.

Je ne suis ni ambidextre, ni « gaucher », normalement constitué comme la très grande majorité des humains, ma préhension est droitière. Lorsque je commence à me déplacer à pied, c’est ma jambe droite qui part en premier. Ainsi donc mes neurones, mon cerveau commandent à tous mes organes gestuels et de déplacement, d’utiliser le côté droit.

  • Dois-je en conclure docteur que je suis totalement droitier dans mes gestes et dans mon esprit ?
  • De même et réciproquement, les « gauchers » sont-ils les seuls à être de gauche ?

Sur le strict plan anatomique, même si j’ai aussi comme la majorité des humains le cœur à gauche, cet organe n’est qu’une pompe assurant ma vie, je ne puis affirmer que c’est grâce à lui que je suis de gauche.

  • Alors que veut dire être (politiquement) de gauche ?
  • Se comporter en humains de gauche, dans ses choix, ses raisonnements ?

En ce 30 septembre 2014 répondant à l’appel d’organisations syndicales et d’associations regroupant les personnes retraitées, a paris comme dans plusieurs villes de l’hexagone « Le mot d’ordre c’est l’augmentation des retraites, qui n’ont pas bougé depuis le 1er avril 2013, s’exclame André Desrichard, secrétaire national de l’association LSR (Loisirs et solidarité retraités). Pour le gouvernement, si vous gagnez 1200 euros par mois, vous êtes un nanti. En dessous, on vous donne 40 euros à la fin de l’année… ».

C’est en tout cas ce que sous-entend l’accord-cadre du 22 mars qui modifie de façon majeure leur système d’indemnisation. Fausse accusation raison de leur courroux.

Je ne pensais pas grand-chose déjà du temps où elle évoluait entre cour et jardin de la rue Saint-Honoré, cette pimbêche au regard voletant au dessus des foules, guindée dans des nippes sorties d’ateliers de haute couture voisines, évoluant telle une poule dans une basse-cour d’inféodés. Depuis la sortie de son brûlot (qui ne ravira que certaines personnes avides de lecture people style Closer, Paris-Match etc.) se glosant des infortunes conjugales et contribuant à l’hallali d’un roitelet en pleine dégringolade politique, je ne vois dans cette affaire que basse vengeance adoubée de profits réalisés par l’éditeur et la fausse ingénue, grâce à la crédulité des lecteurs. MC

Difficilement concevable et pourtant existant aux yeux de tous. Un pays « dit » civilisé colonise avec l’accord d’une grande partie du monde, expulse, s’approprie des terres, organise la destruction, privant de produits essentiels par un embargo les palestiniens; voilà la politique expansionniste d’un gouvernement proche des extrémistes religieux jusqu’au-boutistes, aidé par une campagne médiatique à sa solde.

Allez braves gens qui laissez faire, passez de bonne vacances tranquilles MC

« Il y a urgence ! »

Dans son numéro du 27 juin, l’hebdomadaire Marianne embouche, une fois de plus, les trompettes guerrières face aux barbares qui menacent la République et publie un appel d’intellectuels, de politiques et d’acteurs de la société civile, « Laïcité, il est temps de se ressaisir ! ».

Il s’agirait de renouer avec la tradition républicaine — rien de moins.

Pourtant, le texte, comme ses signataires, montre qu’il s’agit avant tout de combattre les musulmans, qui représenteraient une menace pour notre société, pour notre mode de vie. La seule chose surprenante concernant cet appel c’est que Marine Le Pen ne l’ait pas signé (elle le fera peut-être). En tous les cas, elle ne pourra qu’applaudir ceux qui, parfois en prétendant la combattre, font le lit de ses idées et puis, un beau matin, pleurent sur sa progression aux élections.

…  Une analyse de l’essayiste Sorel-Sutter Marila.

 L’essai d’analyse sur la laïcité comme rempart de la république, présenté ci-dessous a le mérite de poser un certain nombre de questions. Pour autant à sa lecture complète plusieurs points sont pour le moins gênant. La conclusion ne saurait recueillir un consensus.

L’intégration ne peut se faire à mon sens, qu’en acceptant et respectant les us et coutumes ancestraux en usages dans le pays d’accueil. Autrement dit les migrants doivent se plier aux usages courants de la nation accueillante. Toute volonté d’imposer us et coutumes venues de son pays amènent obligatoirement un communautarisme porteur de discrimination, ghettoïsation, xénophobie voulue ou inconsciente. MC

Avec la création du parti de gauche, puis l’organisation du front de gauche proposé autour du parti communiste et différentes composantes, puis la mise en place d’un leader Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle, beaucoup à gauche se sont dits que l’alchimie était trouvée, permettant de faire naître un réel espoir de mener une politique sociale et économique de gauche.

On appelait ça un journaliste jusqu’à maintenant.

Mais la technologie aidant, désormais on le nomme « phème ». A l’origine, c’est le nom de la déesse grecque de la renommée (Fama dans la version romaine), pourvue de cent bouches et cent oreilles pour tout entendre et tout divulguer, mais c’est aussi celui d’un algorithme sophistiqué, mitonné par la faculté de Sheffield en Angleterre, en partenariat avec des universités allemandes et autrichiennes.

Qu’y a-t-il de plus intéressant qu’un film assassiné par les critiques dans les médias, déserté par les spectateurs lors de sa sortie, devenant culte au fil des années. Les exemples sont légion de ces films récompensés et aujourd’hui oubliés à tout jamais par la grande majorité des spectateurs alors que certains sont encore étudiés dans les écoles de cinéma, passent avec beaucoup de succès dans les ciné-clubs et le plus souvent servent de référence voire de « comparaison étalon » à d’autres films de se révélant rapidement de moindre valeur.MC

On a tendance à l’oublier mais avant la Libération, nous vivions dans une véritable hantise de la maladie et, surtout, de l’opération.

La majorité des gens n’avaient aucune assurance sociale. Et si l’hôpital survenait, c’était la catastrophe. Comment trouver l’argent pour payer l’intervention? Mon frère avait dû se faire opérer d’une péritonite. Il a fallu vendre deux vaches, la moitié de notre cheptel. Nous avons dû vivre en tirant la ficelle pendant des années.

Par la grâce de saint Etienne du martyr des poteaux carrés, qu’est‑ce qui t’a pris mon garçon ? Est‑ce que je joue au foot, moi ? Non ! Alors pourquoi t’essaies de me piquer mon job ? T’es pas assez blindé comme ça ? Non, parce que là, après l’interview à la sulfateuse que tu as accordée l’autre dimanche à Téléfoot, je m’incline à domicile, n’étant qu’un petit joueur en ballerines en face du bulldozer à crampons de 18 que tu te révèles être aujourd’hui.

Les pays scandinaves sont souvent vus comme ayant une longueur d’avance sur les autres pays occidentaux en ce qui concerne l’organisation de la société : congé parental de un an et demi, accès facilité à la culture et au sport, respect de l’environnement, écoles et universités publiques de très bon niveau, égalité homme-femme, reconnaissance des droits des personnes homosexuelles, espérance de vie parmi la plus élevée du monde etc. Il y a un autre domaine peut-être moins connu dans lequel la Suède a encore une longueur d’avance, c’est la façon dont elle accueille les immigrants.

Angela Merkel ne sait pas ce qu’elle me doit mais, en tant qu’Allemand vivant à l’étranger, je suis constamment obligé de les défendre, elle, « ma » chancelière, pour qui je n’ai certes pas voté, et lui, « mon » gouvernement, dont je n’approuve que rarement la politique.