Se libérer de la NUPES…

… pour constituer une gauche égalitaire Fabien Roussel, appelle à construire une nouvelle union « plus claire, plus large, et plus utile aux combats » des progressistes.

[Le parti dirigé par Fabien Roussel] a adopté trois résolutions concernant les élections européennes, la situation en Israël-Palestine et l’attentat qui a coûté la vie à un professeur dans un lycée d’Arras. […]

De quoi souffre la Nupes ?

  • Êtes-vous d’accord avec Marine Tondelier, secrétaire nationale d’EELV, qui a estimé samedi que Jean-Luc Mélenchon « ôtait toute crédibilité à la coalition de gauche », quand Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a appelé jeudi à « rompre avec la méthode Mélenchon » ?

Ces problèmes qui ont discrédité la Nupes depuis sa création

  • L’affaire Quatennens,
  • Le non-respect des syndicats de la part de la FI pendant le mouvement sur les retraites,
  • Le refus des insoumis de condamner les violences urbaines après la mort de Nahel
  • Les insultes de la FI comparant le PCF à des dirigeants nazis
  • Son refus de qualifier le Hamas d’organisation terroriste.

Tout cela nous empêche d’être à la hauteur des défis.

  • Cela nous empêche d’être aussi forts que la gauche pourrait l’être concernant le combat social.
  • Cela nous empêche de lutter efficacement contre l’extrême droite en banalisant le nazisme.
  • Cela nous empêche de construire les rassemblements dont nous aurions besoin pour exiger la paix au Proche-Orient.

C’est pourquoi nous appelons à un nouveau rassemblement à gauche plus large, plus clair, et plus utile à nos combats communs.

  • Quel serait le cadre ? Avec qui élargir le rassemblement alors même que la Nupes se divise ?

Nous sommes persuadés qu’il y a une forte attente à construire une gauche authentique, plus claire sur ses combats et ses valeurs, ayant vocation à rassembler beaucoup plus largement que ce que la Nupes fait aujourd’hui. C’est le chantier que nous allons ouvrir. Nous allons rencontrer chacune des forces politiques de gauche.

Surtout, nous voulons construire un rassemblement respectueux de chacun, apaisé, sans hégémonisme, dans lequel nous voulons pouvoir dire ce qui nous rassemble et débattre sereinement de ce qui nous distingue. Et nous voulons le faire pas seulement avec les dirigeants et les militants de parti, mais avec tous nos concitoyens.

  • Comment entendez-vous intervenir pour améliorer le quotidien des Français dans l’urgence, et comment construire une victoire en 2027 alors que la gauche ne part pas favorite face à la droite et l’extrême droite ?

[…] Aujourd’hui, nous avons une responsabilité vis-à-vis de nos concitoyens, c’est d’être clairs dans la condamnation du terrorisme et des crimes de guerre, et d’être efficaces dans le combat que nous menons contre l’inflation et les bas salaires. […]

  • Quelle devrait être la voix de la France vis-à-vis de la situation Israël-Palestine

Bien sûr, nous devons condamner avec la plus grande fermeté la barbarie du Hamas, organisation terroriste qui veut imposer un califat en Palestine et refuse une solution à deux États. 

Nous appelons aussi à libérer les otages, à ne plus commettre de crimes de guerre, à stopper les bombardements israéliens alors que plus de 2 900 personnes dont 700 enfants sont déjà morts à Gaza. Nous appelons à un cessez-le-feu et à la fin du blocus contre la population palestinienne. […]

La France s’honorerait à exprimer publiquement la dénonciation de ce qui se passe à Gaza. Combien d’enfants devront encore mourir sous les bombes pour que l’ensemble de la communauté internationale appelle à un cessez-le-feu ?

Nous appelons à coordonner nos moyens pour traquer les terroristes du Hamas, à s’attaquer à ceux qui les financent et les soutiennent, et nous dénonçons la punition collective et la vengeance aveugle que le gouvernement israélien abat sur le peuple palestinien. La justice, ce n’est pas la vengeance. […]


Aurélien Soucheyre. Le quotidien  » l’Humanité « . Source (Extraits)


N'hésitez pas à commenter