Vouloir savoir…

… si nous entendons le refrain des uns des autres, on devine souvent une certaine superficialité, une retenue intérieure stockée. Une nécessité, de combler un vide de lien sur des connaissances de l’autre, de ces morceaux manquant dans la relation parentale, comme amicale… MC

Raconte-moi

Si un soir, ma main glissait sur une page tardive
Et, si mes yeux tombaient sur une missive
Est-ce que je te connaîtrai davantage ?
Qu’est-ce qu’un fils peut savoir de tes voyages
De tes amours secrètes, de tes folies,
Tes erreurs de jeunesse, tes envies,
Ta folle sagesse et tes rêves infidèles ?
Qu’est-ce qu’une maman peut dire pour rester belle ?

Raconte, Raconte un peu cette vie
Que ta pudeur oublie
On vit tous plusieurs vies
Alors…
Raconte-moi

Ta solitude et ton cœur pour seules armes
Les paravents pour mon enfance sans larmes
L’auto-stop, les figues de Barbarie,
Argenteuil, Barbara, l’Italie
Ce type qui nous faisait visiter Rome
Que tu as laissé passer comme tous ces hommes
Qui voulaient te parler d’éternité
Mais ne souhaitaient pas assez me rencontrer

Raconte… Raconte les courses folles
Les films rue des Écoles
Vincent, François et Paul…
Raconte-moi aussi les choses de ta vie
Ce peintre qui me sourit
Une famille qui grandit
Et, puis raconte encore

Raconte une autre histoire
Cette vie avant de m’avoir
Mon père, Colomb-Béchar

Alors raconte plus fort
Raconte un peu cette vie
Que ta pudeur oublie
On vit tous plusieurs vies
Raconte-moi
Tu ne m’as peut-être pas tout dit
Raconte-moi…


Patrick Bruel


Une réflexion sur “Vouloir savoir…

  1. bernarddominik 24/06/2023 / 15h27

    Le passé est souvent très difficile à détricoter, surtout lorsque chacun a ses raisons de ne pas dire la vérité. J’ai rencontré mon géniteur à 48 ans. Ma mère est resté silencieuse sur cette relation où le mot amour n’a jamais été prononcé. Un jour ma demi soeur, plus proche de ma mère, m’a dit que c’était un viol, mon géniteur a nié, mais peu après son récent décès, les langues se sont déliées et j’ai compris que c’était bien une relation non consentie. La vérité ressort toujours mais il est souvent trop tard

Laisser un commentaire