Bernard Bensaïd, patron d’« Avec »

… il est mis en examen le 11 janvier 2023, pour prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics

Ce patron du groupe de soins et d’hôtellerie « Avec » (12 000 employés quand même) joue entre autres avec les retards de paiement des salaires et charges sociales. Pourtant, dans un mail daté du 16/01/2023 il veut rassurer ses employés, tous seront réglés (sans doute doivent-ils croire au Père Noël, voir du côté de Pôle emploi, ou comme les résidents, trouver un autre hébergement).

Bernard Bensaïd, lui, ne s’inquiète pas pour son argent. Une source judiciaire précise qu’il aura de quoi acquitter sa caution de 1 million d’euros : son patrimoine est évalué à 12 millions et ses revenus annuels à 900 000 € sans compter deux placements au Luxembourg de 4,3 millions.

Au GHM de Grenoble, une clinique mutualiste du groupe en fort mauvaise santé financière, la colère se porte aussi contre Olivier Véran, qui jurait sans détourner les yeux, dans le « Dauphiné Libéré » (11/01/2023) : « on ne laissera jamais tomber le GHM ».

L’occasion pour les syndicats d’exhumer les alertes envoyées en vain à l’ancien ministre de la Santé et à ses proches des janviers 2021… alertes transmises à Bercy, puis aux gardes des sceaux, sans réponse.

Les syndicats FO et CGT avaient rencontré un conseiller du cabinet de Véran et sa suppléante, et cela n’avait ému personne… pourtant l’ex-épouse du porte-parole du gouvernement Olivier Véran est toubib dans ladite clinique.


Une réflexion sur “Bernard Bensaïd, patron d’« Avec »

  1. bernarddominik 22/01/2023 / 10:03

    Le problème des gouvernements Macron: hormis la feuille de route transmise par Macron ils se foutent du reste. Et, comme ne rien faire n’est pas enfreindre la loi, ils ne risquent rien.

Laisser un commentaire