A savoir !

Bataille dans les dunes au sud du Touquet

Les touristes ne le savent pas forcément, mais, dans la station balnéaire de Merlimont (Pas-de-Calais), au sud du Touquet, où les Macron possèdent leur résidence secondaire, il y a de très jolies dunes. Ces 287 ha d’un espace protégé, classé zone Natura 2000, propriété de la municipalité, sont planqués à 2 km de la plage (excepté 30 ha en bord de mer).

Les riverains aiment à flâner dans ce paysage de dunes, marais et forêt, surtout depuis le confinement. Sauf que, dans ces dunes, il y a aussi des chasseurs, qui ont signifié vertement aux randonneurs d’aller voir ailleurs, et vite.

Certains l’ont mal pris, tel Denis Gallet : « Les chasseurs m’ont dit que je n’avais pas à aller dans leur jardin privé. Mais ce n’est pas chez eux, c’est un terrain communal ! » Le promeneur a créé avec d’autres, en mars dernier, une as­sociation, La Nature pour tous à Merlimont.

L’endroit est une citadelle des chasseurs, mais aussi des Républicains. L’ancien maire, le sénateur LR Jean-François Rapin, adore y tirer le petit gibier, en compagnie parfois, dit-on, du président du conseil régional, Xavier Bertrand. La maire, Mary Bonvoisin, proche de l’édile du Touquet Daniel Fasquelle (et trésorier des Républicains), a donc rétorqué aux mécontents que, en vertu de deux baux de chasse courant jusqu’en 2028, les chasseurs étaient bel et bien chez eux.

Touchez pas au frisbee

Quant à la préfecture, elle explique au « Canard » que la mairie était en droit de « décider de confier la gestion [des lieux] à des associations de chasse, d’autant que ces zones sont classées Natura 2000, ce qui constitue une motivation particulière pour des restrictions d’accès au public, au titre de la préservation de la faune et de la flore ». Et qui tenterait de s’y soustraire pouvait être « verbalisé ».

Denis Gallet rigole : « Au titre de quoi ? Ce ne sont pas les associations de chasse, les gestionnaires ! C’est l’Office national des forêts (ONF) ! »

Ce que confirme Julien Valentin, de l’ONF, arrivé en avril après deux ans de poste laissé vacant : « La mairie a laissé les chasseurs contrôler et gérer de fait 65 ha en forêt, où ils lâchent des faisans. En tant que gestionnaire, nous recommandons à la mairie de faire des sentiers, de limiter la chasse mais aussi la fréquentation dans les pelouses dunaires, qui abritent, entre autres, la pensée des dunes, protégée au niveau national. Des riverains ont installé un disc golf (sorte de golf avec un frisbee) en plein habitat dunaire ! Bien sûr, il faut moins de chasse, mais les promeneurs ne peuvent pas faire du toboggan sur les dunes non plus. »

Bonne chance à ce monsieur courageux !


Professeur Canardeau. Le Canard enchaîné. 11/01/2023.


Laisser un commentaire