Le fautif

Dédouanons Olivier Dussopt… Le Mr Sinistre a aboyé pour son patron…

Nombreux sont ceux qui, dans la majorité comme dans l’opposition, s’interrogeaient sur la paternité du fameux décret visant à réduire de 40 % la durée de l’indemnisation si le taux de chômage passait au-dessous de la barre de 6 %.

Décret modificatif sorti le 23 décembre 2022 concernant un additif à l’assurance chômage et retirée en catastrophe, le 3 janvier 2023, par Élisabeth Borne, impressionné par les hurlements des syndicats, en particulier par ceux de Laurent Berger.

Question : comment un tel décret, provocateur en diable, a-t-il pu voir le jour à la veille de la discussion du sujet inflammable des retraites ?

Comment a-t-il pu franchir le filtre politique, cabinet du ministre du travail, secrétariat général du gouvernement, cabinet du premier ministre, sans que personne ne tire la sonnette d’alarme ?

Renseignements pris, la réponse est :

Macron soi-même. Voilà qui explique, du même coup, pourquoi le gouvernement a obtempéré sans banqueter. Le chef de l’État entendait suggérer finement que l’objectif affiché était de faire descendre le taux de chômage au-dessous de 6 % (il était alors à 7,3).

Ah ! La volonté du roi…


Laisser un commentaire