Brèves du 15 janv. 2023

  • Michel Onfray. Apprenti philosophe de comptoir. « Tout s’achète, tout se vend : les utérus, les spermatozoïdes, les ovocytes, les enfants. Ça se vend, tout ça […] et c’est l’Europe libérale qui trouve ça formidable, et vous le savez, le pays qui fabriquait le plus de gestation pour autrui, de vente d’enfants, disons-le comme ça, avant la guerre, c’était l’Ukraine ». (Europe 1,01/01/2023). Il a dit également dans cette même émission « je défends une chrétienté que je n’aurais probablement pas défendue il y a 30 ans ». Onfray devrait faire vérifier sa tête, les déraillements y sont de plus en plus fréquents.
  • Bravo Mme le Maire PS de Nantes. 110 panneaux publicitaires démontés en une nuit à Nantes et sa banlieue. Commando anti pub ? Pas du tout. Depuis le nouveau règlement de publicité métropolitain adopté par le conseil de la métropole nantaise, 45 % des affichages publicitaires de l’espace public local sont amenés à disparaître d’ici la fin 2024. Soit un millier de panneaux. Si Jean-Claude Decaux, principal concerné, n’apprécie guère, « la » maire de Nantes précise qu’il s’agit de faire des économies d’énergie, mais aussi de « réduire la pollution visuelle et interrogée sur les modes de vie parfois tourner vers l’hyper consommation ». Bravo.

Laisser un commentaire