Môsieur girouette

Cochon qui s’en dédit !

Parmi les heureux récipiendaires de la Légion d’honneur ce 1ᵉʳ janvier 2023, figure François Bayrou, promu au grade d’officier sur le contingent de la Première ministre.

Une récompense que certains médias jugent bien méritée, après tant de dévouement à son pays, un travail acharné à la tête du Haut-Commissariat au Plan et, surtout, après tant d’années d’abnégation.

Petit rappel

Comme l’avait révélé en 2013 « Le Journal du dimanche », un certain dénommé François Bayrou (etait-ce un homonyme ?) avait, cette année-là, refusé par deux fois… la Légion d’honneur.

En tout cas, l’« incorruptible » de cette époque, proclamait à qui voulait bien l’entendre, « on n’accepte pas une décoration venant du pouvoir quand on est un homme politique indépendant ».

Est-ce à dire que Bayrou n’est plus un homme politique depuis qu’il est le valet de chambre de la macronie…


Question : Est-ce que les électrices-électeurs Béarnais aiment tant les girouettes que cela ? MC


2 réflexions sur “Môsieur girouette

  1. bernarddominik 05/01/2023 / 21:56

    Bien vu

  2. Pat 06/01/2023 / 11:44

    Ou qu’il n’est plus indépendant ! D’ailleurs, il serait bien ingrat de mordre la main de celui qui l’a nourri.

Laisser un commentaire