Dernières brèves du foot… avant les prochaines

  • Dans quatre ans la coupe du monde se jouera à 48 équipes (contre 32 aujourd’hui) et dans trois pays (Mexique, États-Unis, Canada). « Il y aura davantage de match, de recettes et d’hospitalités s’est réjouie Gianni Infantino, président de la Fifa, lors d’une conférence de presse le 16 décembre à Doha. « On va jouer également dans des très grands stades, de 70 à 90 000 places. On attend 5 millions de visiteurs ». Recettes escomptées pour la FIFA : 14 milliards de dollars.
  • Gianni Infantino, encore… dont on est pas prête de se débarrasser à la tête de la Fifa. Élu en 2016 il devait logiquement rendre son tablier en 2027. Mais il a d’ores et déjà obtenu durable. L’helvético–italien, résidant du Qatar(… !), A en effet obtenu des instances du foot mondial que la période 2016 – 2019 « ne comptes pas ». Explication : ils finissaient le mandat entamé par Sepp Blatter, viré pour cause de déboires judiciaires. Résultat : infantile nos et sur le terrain jusqu’en 2031. Pour un salaire annuel de 3 millions d’euros on s’accroche à la place !
  • Macron s’est payé deux allers-retours au Qatar. L’hebdomadaire « Le Point » (18/12/2022) a calculé que pour assister à la demi-finale, puis à la finale « des Bleus » à bord de deux avions présidentiels, un Airbus a 330 et un Falcone 7X. Ces trajets avions ont généré une empreinte carbone de 430 tonnes, équivalent de CO2. Mais la communication de la Macronie est plus importante

2 réflexions sur “Dernières brèves du foot… avant les prochaines

  1. Anonyme 23/12/2022 / 09:54

    Comment Monsieur M s’est rendu sur place, je ne l’ai pas vu.
    Pour ma part, j’ai constaté lors de la finale qu’à la tribune officielle ne siégeaient que des personnalités ayant un port de principe, des hommes d’importance et un petit garçon. Celui-ci s’es très mal conduit et s’agitait sans cesse faisant des signaux de sémaphore destiné aux joueurs. Personne n’a osé le réprimander ! Puis soudain, après que l’arbitre ait sifflé la fin du match, ce garçon fort mal élevé, dans une école privée, fort renommée de Picardie, s’est permis de venir courir sur la pelouse, sans hésiter, cette personne, portant un costume hors de saison, il alla importuner un des grands joueurs de ce match extraordinaire. En effet, M’Bappé pleurait, intérieurement, avec dignité. Ce dernier, élevé, à Bondy, et enseigné dans des écoles publiques de St-Denis a été très respectueux et n’a pas manifesté de gestes d’agacement. Un seul dodelinement de la tête avec mesure a indiqué, à cet importun, que ce n’était le moment de lui faire un câlin de compassion. Va donc jouer ailleurs ! lui a signifié ce jeune joueur avec classe et distinction.
    Mais, au fait qui représentait la France en cette tribune officielle ?

    • Libres jugements 23/12/2022 / 12:05

      Je ne sais pas qui se cache derrière « anonyme » mais dans tous les cas la narration est de bon aloi.
      Cette compétition mondiale est terminée, non sans laisser nombre de désagréables traces produites par de nombreux événements, à commencer par l’attribution au Qatar, La spoliation financière de diverses personnalités, Les conditions de constructions des stades, l’utilisation intensive de la climatisation, Etc. et la fin de la compétition avec la mauvaise représentation française tant par le jeu de l’équipe de France lors de cette rencontre contre l’Argentine, que les clowneries macroniennes.
      Cordialement
      Michel

Laisser un commentaire