La France de Macron…

… va battre, en 2023, un record dont elle va sûrement oublier de se flatter : jamais Bercy n’aura levé autant d’argent sur les marchés.

Alors que la dette française va franchir le seuil des 3 000 milliards d’euros, l’État compte emprunter, à moyen ou à long terme, plus de 270 milliards d’euros. Ce qui fera de l’Hexagone le premier émetteur européen, selon les calculs de « L’Opinion » (8/12).

Pour éviter que le coût de cette future dette ne dérape trop avec la hausse des taux en cours, Bercy a décidé d’allonger la durée de ses emprunts. La maturité totale de la dette française passera ainsi de 7 à 8,5 ans.

L’Agence France Trésor va donc créer de nouvelles obligations à 3, 6 et 10 ans. Ou même un titre de dette à 10 ans indexé sur la hausse des prix.

Après l’annonce de ce programme de financement pour 2023, l’agence de notation Standard & Poor’s a averti qu’elle plaçait la note de la France sous surveillance négative. Une décision prise, selon elle, en raison du ralentissement de la croissance française et du déficit des fi­nances publiques. En revanche, deux autres agences de notation, Moody’s et Fitch Ratings, ont maintenu leurs perspectives.

Présentant, le 7 décembre 2022, ce programme de financement de la dette hexagonale, Cyril Rousseau, le patron de l’Agence France Trésor, a tenu à souligner, avec le jargon de la profession, que, « dans un environnement avec beaucoup d’incertitudes, le fait d’être une ancre de stabilité [avait] une valeur pour l’émetteur comme pour le marché ». Bonjour l’« ancre de stabilité » ! Au moins pour deux agences de notation sur trois.


Article non signé lu dans le Canard Enchaîné 14/12/2022


Une réflexion sur “La France de Macron…

  1. BLIN ROBERT 19/12/2022 / 11:08

    Cette information qui n’en n’est pas une seule nous montre que le problème de la France n’est pas tant un problème de financement que la stratégie d’investissements et d’affectations de cette manne d’emprunts. A quoi sert cette masse d’emprunt ? Quels en sont les destinataires ?

Laisser un commentaire