Femme

J’ai cinquante ans
Mes mains ont la trace de mes enfants
Des cigarettes et du temps
A peine un peu lasse
Le corps bien portant
Je pousse un long cri
Je vois la surface
Et je nais maintenant femme

J’ai cinquante ans
Je suis évadée d’un monde fané
Complètement affamé
Seule et sans argent
Seule et sans pognon
Orpheline de tout
Libre il était temps
Et je nais maintenant femme

J’ai cinquante ans
Si mon cœur se tord
Oui je pleure au corps
Et souvent je serre les dents
Même les yeux voient si loin
Je suis éblouie
Les dents des requins
Coulent à l’infini
Et je nais maintenant femme

J’ai cinquante ans
Je crois que je suis même un peu joli
Un miroir me croise et me sourit
Je suis face à face
La mémoire au vent
Mes mains ont la trace
D’une bague d’argent
Et je nais maintenant femme

J’ai cinquante ans
Mes mains ont la trace de mes enfants
Des cigarettes et du temps
Je suis face à face
La mémoire au vent
Mes mains n’ont plus trace
D’une bague d’argent
Et je nais maintenant femme


Claire Lise


Laisser un commentaire