Mêlée ouverte dans l’Ovalie

Sérieux “Plaquages” contre un ponte du rugby ?

Claude Atcher. Révoqué le 11 octobre 2022 de son poste de directeur général du « GIP France 2023 » (structure chargée de l’organisation de la Coupe du monde de rugby).

Il a tenu à plaider sa cause dans un mail envoyé à plusieurs sommités du ballon ovale, rendu public le 5 décembre 2022 par « Midi olympique ».

Celui contre qui le procureur financier a requis deux ans de prison, dont un ferme, pour, entre autres, abus de biens sociaux et travail dissimulé s’insurge : « J’ai été victime d’un lynchage médiatique dont j’interroge toujours les sources et motivations. » [Ah bon, encore un n’ayant rien fait de répréhensible… à ses yeux… sont vraiment ignoble les médias. MC]

L’ennui, c’est que le « lynchage » risque fort de s’alourdir, avec les résultats d’une enquête de l’Inspection générale des finances sur l’organisation de la Coupe du monde, diligentée par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, et par Bruno Le Maire.

Alerté, le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire le 7 octobre 2022, pour trafic d’influence, favoritisme et corruption. Oups !

  • Atcher a donc une deuxième fois le PNF sur le dos ! Au titre des faits gênants relevés : la vente de billets à prix d’ami à des proches, qui les revendent fort cher. Parmi ceux-ci, un rugbyman très célèbre.
  • Autre tracas : l’utilisation de la voiture de fonction du GIP par Mme Atcher, qui n’y a aucune attribution.
  • Plus grave, Claude Atcher doit s’expliquer sur la pratique intensive du saucissonnage des contrats en plusieurs lots, ce qui permet d’éviter les appels d’offres.
  • Il est aussi question de chouettes cadeaux en nature faits par des sponsors prestigieux comme LVMH ou Louboutin, des présents qui disparaissent peu après leur livraison.
  • Enfin, des subventions ont été versées à des associations censées promouvoir le rugby auprès des jeunes des banlieues, mais, curieusement, elles se sont révélées être des coquilles vides…

Le mail de Claude Atcher a suscité un certain malaise chez ses destinataires. « Avec toutes les casseroles qu’il se trimballe, il fait encore le malin ! » balance l’un, tandis qu’un autre, président de club, s’interroge : « A dix jours du résultat de son procès en correctionnelle, je ne sais pas si c’est très habile de sa part. »

Tant que l’arbitre n’a pas sifflé, rien n’est joué.


Jérôme Canard. Le Canard Enchaîné. 07/12/2022


3 réflexions sur “Mêlée ouverte dans l’Ovalie

  1. bernarddominik 11/12/2022 / 08:21

    Très révélateur sur la corruption induite par notre système politique.

  2. Pat 11/12/2022 / 18:54

    Si dans l’ rugby ça tourne pas rond…Misère ! Misère ! Où savatons ?
    Mais jeu de mains, jeu de vilains, l’homme à terre doit « latcher » le ballon…sinon c’est rouge le carton !

    • Libres jugements 12/12/2022 / 09:40

      Un constat, l’ovalie te met en verve, l’ami-tié en plus
      Michel

Laisser un commentaire