Gouvernement israélien

… de dangereuses participations des ultra-extrémistes au prochain gouvernement Netanyahou.

Au Quai d’Orsay on suit « avec inquiétude ! » la mise en place du nouveau gouvernement israélien.

Une coalition emmenée par Netanyahou et composée de six partis religieux, dont deux sont connus pour être homophobes, racistes et totalement hostiles à un accord de paix avec les Palestiniens.

Deux partis qui rêvent d’étendre l’emprise de la religion sur toute la société et dont l’un des chefs, Itamar Ben Gvir, probable futur ministre de la Sécurité nationale, est connu pour avoir appelé, en 1995, à tuer Yitzhak Rabin.

Ce gouvernement Netanyahou, annoncé comme le plus à l’extrême droite qu’Israël ait connu, effraie jusqu’à la très puissante communauté juive américaine, hostile à la montée des Juifs ultra-orthodoxes au détriment des libéraux, majoritaires outre-Atlantique.

A priori, le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, s’angoisse aussi : le 2 décembre 2022, il a mis en garde Netanyahou « contre l’établissement de nouvelles colonies ».

Ce n’est pas gagné !


Article signé des initiales J. C. Le Canard enchaîné. 07/12/2022


Laisser un commentaire