Manipulations

On fait dire n’importe quoi aux chiffres !

Si l’on cherche à définir ceux qui économiquement sont bénéficiaires de la gestion du gouvernement Macron, en affirmant qu’il est le président des riches.. Les réponses peuvent être biaisées.

Selon l’INSEE, entre 2020 et 2021 le revenu des 10 % les plus riches augmentés en moyenne quatre fois plus que ceux des 10 % les plus pauvres : 430 € par an contre 110 €.

Selon Bercy, à partir des mêmes statistiques de l’INSEE, explique que les moins riches ont vu leurs revenus augmenter plus vite que les plus riches : 1,1 % contre 0,7 %.

Bien évidemment le ministre Bruno Le Maire n’éclaircit pas sur les tranches de candidats inclus dans le calcul des moins riches – entre autres si la tranche des moins riches va des chômeurs à certains cadres dans la mesure où les rémunérations sous 4 500 € ne sont pas considérées faisant parti du gratin aisé. D’autres parts souvenons-nous que moins de 10 % de la population française est considéré comme étant les plus riches.


2 réflexions sur “Manipulations

  1. bernarddominik 08/12/2022 / 08:07

    Présenter les chiffres sous forme de % n’est pas une arnaque, 430€ annuels ça fait 35€ par mois sans aucun chèque de l’état pour compenser l’inflation.
    En tant que retraité entre 2020 et 2021 mon revenu à augmenté de 0€. Et pour ceux qui on bénéficié des 110€ effectivement ça ne fait que 9€ par mois.
    Mais les moyenne sont un énorme trompe l’œil, entre les revenu des plus pauvres et les mieux lotis du premier décile l’écart est d’environ 500€ dans le dernier décile l’écart se compte en millions €.
    Donc il ne faut pas faire foi à ce type de statistique. En supprimant la dernière tranche des impôts Macron n’a fait un cadeau qu’aux 2% les plus riches.
    Pour les autres la suppression de la taxe d’habitation est en train d’être compensée par l’augmentation des taxes foncières qui vont probablement doubler sur les 5 ans à venir. Et avec une inflation réelle proche de 10% la baisse du niveau de vie des 98% est enclenchée. Et la BCE de Mme Lagarde n’y est pas pour rien.

    • Libres jugements 08/12/2022 / 10:09

      Bien évidemment Bernard tu à raison en disant que présenter les juifs sous forme de pourcentage n’est pas une arnaque.
      Là où il est possible de commencer à discuter c’est lorsque on te présente – Par exemple – l’élection présidentielle de Macron, élu avec plus de 50 %… oui mais non pas des possibles lecteurs français mais uniquement des votants en excluant dans le compte certain votent.
      D’autre part, l’utilisation–calcul–évocation d’un pourcentage sans y adjoindre les chiffres ayant établi cette donnée, relève du camouflage.
      Amitiés,
      Michel

Laisser un commentaire