Un scandaleux silence

Vingt jours.

C’est le temps qu’il aura fallu au Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de lA région Parisienne (SIAAP) pour rendre public un accident qui a entraîné le relâchement dans l’atmosphère de 4 tonnes de biogaz dans la nuit du 9 au 10 octobre dernier à son usine historique d’Achères dans les Yvelines, établissement classé Seveso seuil haut.

Un silence qui a scandalisé riverains et élus, et illustre à nouveau une gouvernance et une gestion de la sécurité délétères.

[…]

Le SIAAP, créé en 1970, transporte et dépollue chaque jour, dans ses six usines d’épuration, près de 2,5 millions de m3 d’eaux usées — domestiques, pluviales, industrielles — dont 1,5 million est acheminé vers l’usine Seine aval, implantée depuis plus de 50 ans dans la plaine d’Achères.

[…] Ce n’est que dix jours plus tard — le 21 octobre — que le SIAAP s’est enfin décidé à signaler l’incident aux services de l’État, qui n’ont pas davantage cru bon d’en informer riverains et élus…

[…]

Le SIAAP a finalement expliqué que dans la nuit du 9 au 10 octobre, entre minuit et 5 heures du matin, un dégagement de biogaz a eu lieu dans l’un des vingt digesteurs de boues de l’usine, conséquence d’un dysfonctionnement mécanique survenu sur une vanne dite « de chasse », qui permet d’évacuer plusieurs fois par jour, dans un circuit fermé, la matière solide résiduelle qui se trouve au fond des digesteurs.

[…]

Quand les services de l’État sont enfin mis au courant, ils diligentent une inspection de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement, de l’aménagement et des transports d’Ile-de-France (DRIEAT). Les constatations sont suffisamment graves pour conduire le préfet des Yvelines à prendre un arrêté de mise en demeure, qui comprend six articles, avec pour chacun d’eux une mise en demeure spécifique.

Allant d’un délai de deux à six mois, la demande de l’État comprend aussi bien des modifications techniques et organisationnelles que des formations du personnel. Le préfet demande aussi à Jehan-Éric Winckler de réunir en urgence la commission de suivi de site. Une instance qui regroupe l’État, les collectivités, l’exploitant et différentes associations, qui se réunit une fois par an en temps normal.

[…]

Mais c’est une toute autre histoire que racontent les syndicats du SIAAP, qui dénoncent depuis des années un management délétère, notamment dans les domaines de l’hygiène et de la sécurité. Ainsi le syndicat Force ouvrière adressait-il le 7 janvier 2019 au directeur général du SIAAP, M. Jacques Olivier, […] un préavis de grève qui listait d’innombrables manquements et défaillances

[…]

Un mois après la fuite de ces 4 tonnes de biogaz, la réunion du comité de suivi du 17 novembre mettait en lumière de nouveaux problèmes de sécurité au sein de l’usine. Et relançait le débat sur la gouvernance du syndicat.

[…]

Une gouvernance obsolète

Réunis le vendredi 18 novembre 2022, les 42 délégués du conseil départemental des Yvelines votaient pour leur part la décision d’en appeler au gouvernement afin de soumettre une modification du mode de gouvernance du syndicat par voie législative, seule possibilité pour les Yvelines d’intégrer le conseil d’administration du SIAAP.

[…]

A dater de sa création en 1970, le SIAAP a été cogéré durant trente ans par la droite francilienne et le Parti communiste (PCF), à la faveur d’un ingénieux tour de passe-passe institutionnel. Seuls la ville de Paris et les trois départements de la petite couronne sont présents à son conseil d’administration. Pour 180 communes de la grande couronne, essentiellement dirigées par la droite, ce sont des « conventions » qui les lient au syndicat, pour un tarif inférieur à celui de la petite couronne…

C’est dans ce contexte qu’émergeront une impressionnante série d’affaires judiciaires qui ont conféré au syndicat une sulfureuse réputation, et que se succéderont les mises en causes sur fond de soupçons de marché truqués (4).

Dans la période récente le deal historique entre la droite et le PCF a disparu. Après les dernières élections départementales, c’est un protégé de Rachida Dati, François-Marie Didier, conseiller (LR) du XXème arrondissement de la capitale, qui a été élu président du SIAAP. Dans le civil, avant de travailler à EDF, il avait aussi œuvré chez… Veolia.

Autre étrangeté, alors que Paris désigne douze délégués au Conseil d’administration du SIAAP, contre sept pour chacun des départements de la petite couronne (92, 93, 94), l’actuelle équipe municipale d’Anne Hidalgo ne compte plus de maire-adjoint formellement en charge de l’assainissement, ce qui avait toujours été le cas dans le passé.

Alors qu’Emmanuel Macron a renoncé à réformer le Grand Paris (5), ce qui conforte la toute puissance des grands syndicats techniques franciliens (6), un autre acteur se prépare à accroître son emprise sur le SIAAP.

Lors de la dernière mandature, Suez avait réussi à créer, dans des conditions rocambolesques, une société d’économie mixte à opération unique (SEMOP) à Valenton, l’autre grande usine du SIAAP, sise dans le Val-de-Marne. Le rêve de tout opérateur privé car il détient 65 % de son capital… Mais Veolia l’en a ensuite dépossédé, à l’issue d’un épique bras de fer juridique.

Si l’on en croit les mines réjouies des dirigeants de Veolia qui festoyaient en octobre dernier avec les cadres du SIAAP à Valenton, nul doute que la création d’une seconde SEMOP à Achères, la plus grande usine d’épuration d’Europe, qui accumule hélas les accidents majeurs, soit déjà dans les tuyaux (7).


Marc Laimé. Le Monde Diplomatique. Source (Le blog) (Extraits)


  1. « Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris », Carnets d’eau, Le Monde diplomatique, 27 septembre 2019.
  2. « Incendie de l’usine d’épuration des eaux usées : 300 000 m3 d’eau polluée déversée dans la Seine », Marianne, 9 mai 2022.
  3. La clarifloculation est un traitement chimique-physique des eaux usées, essentiellement pour l’enlèvement des substances suspendues.
  4. « Eaux usées d’Île-de-France : un scandale exemplaire », Carnets d’eau, Le Monde diplomatique, 13 mars 2018.
  5. « Emmanuel Macron renonce encore à réformer la Métropole du Grand Paris », La Lettre A, 9 novembre 2022.
  6. « Les âmes mortes du Grand Paris », Carnets d’eau, Le Monde diplomatique, 12 mai 2015.
  7. « Souveraineté, transition, Jeux olympiques : le Siaap au centre du jeu, Le journal du Grand Paris, 15 octobre 2022.

Laisser un commentaire