Les Jurons

Voilà une palanquée de mots qui garniront vos blasphèmes !

La ronde des jurons

Voici la ronde des jurons
Qui chantaient clair, qui dansaient rond,
Quand les Gaulois
De bon aloi
Du franc-parler suivaient la loi,
Jurant par-là,
Jurant par-ci,
Jurant à langue raccourcie,
Comme des grains de chapelet
Les joyeux jurons défilaient :

Tous les morbleus, tous les ventrebleus,
Les sacrebleus et les comegidouilles,
Ainsi, parbleu, que les jarnibleus
Et les palsambleus,
Tous les cristis, les ventres saint-gris,
Les par ma barbe et les noms d’une pipe,
Ainsi, pardi, que les sapristis
Et les sacristis,
Sans oublier les jarnicotons,
Les scrogneugneus et les bigres et les bougres,
Les saperlottes, les cré nom de nom,
Les pestes, et pouah, diantre, fichtre et foutre,
Tous les Bon Dieu,
Tous les vertudieux,
Tonnerre de Brest et saperlipopette,
Ainsi, pardieu, que les jarnidieux
Et les pasquedieux.

Quelle pitié !
Les charretiers
Ont un langage châtié !
Les harengères
Et les mégères
Ne parlent plus à la légère !
Le vieux catéchisme poissard
N’a guère plus cours chez les hussards…
Ils ont vécu, de profundis,
Les joyeux jurons de jadis.


Georges Brassens


Laisser un commentaire