Medea traversine

Elle a l’air angélique,
mais attention !
Assez sulfureuse
et particulièrement douée
pour des pratiques méphitiques.
Les verges cintrées de ses diables
elle les remplace très souvent
par la crosse pastorale des papes,
irai-je plus loin ?
Louve romaine,
magicienne cataleptique
par un tour de passe-passe
elle les raidit toujours plus.


Enan Burgos. Recueil « Poésie libertine »


Laisser un commentaire