Mégalo

Elon Musk-Twitter et son offre délirante à ses employés

[…]

À son arrivée à la tête du groupe de San Francisco fin octobre, Elon Musk a congédié la plupart des hauts responsables de l’entreprise, et d’autres ont démissionné, le laissant quasiment seul aux commandes.

Elon Musk a prévenu les équipes de Twitter que la société risquait la faillite si elle ne parvenait pas à générer davantage de revenus dans les mois à venir.

Dans son style habituel, le fantasque dirigeant a alterné ces derniers jours les menaces, les prophéties, les décisions abruptes et les sarcasmes. Le dirigeant a invité les employés à adhérer à son approche en cliquant sur une case « oui » et expliqué que s’ils ne le faisaient pas avant ce jeudi à 17h heure de New York, ils quitteraient Twitter avec une indemnité correspondant à trois mois de salaire.

Une méthode qui détonne même aux États-Unis où le droit du travail est moins protecteur des salariés que dans beaucoup de pays développés.

Plusieurs ingénieurs ont été licenciés depuis lundi pour avoir questionné ou critiqué le nouveau patron, sur Twitter ou sur la messagerie interne de l’entreprise, d’après leurs tweets et ceux d’Elon Musk.

[…]


Le HuffPost. Source (Courts extraits – Lecture libre en suivant le lien)


Une réflexion sur “Mégalo

  1. bernarddominik 18/11/2022 / 18:15

    Si Twitter fait faillite Elon Musk perd ses 44 milliards, il prend de sacré risques, car ses équipes n’auront pas de mal à se recaser ailleurs, vu leur spécialité.

Laisser un commentaire