Brèves du 17/11/2022

  • La reprise de Kherson par les ukrainiens est-elle une claque pour poutine ? C’est tout le contraire. À Moscou, la propagande ciel explique que c’est l’annonce d’un triomphe final. Et invoque un précédent illustre (« Le Monde », du 11/11/2022) : le tsar Pierre le Grand, au début du XVIIIe siècle, pendant la guerre du Nord, « a également retiré ses troupes de Poltava et ainsi sauver ses forces et gagner ». En résumé selon le quotidien Vladimir « le Grand » se dirige donc vers la victoire, disons à reculons.
  • Sur France Inter le 10/11, Jean-François Copé s’est exprimé sur son parti les républicains (LR) : « on ne peut pas continuer à être la tranche de jambon dans le sandwich, à dire qu’on déteste les extrêmes mais qu’on ne peut pas s’allier avec l’horrible Emmanuel Macron. »
  • Élisabeth Borne se confie dans « Les Échos », 10/11/2022 : c’est peut-être ce qui me distingue des garçons. Ils sont dans les médias à hurler leur position. Moi, je cherche des chemins, et, à la fin, j’arrive souvent là où je veux. ». Et d’affirmer toujours dans le même quotidien : « L’impatience est contre-productive, en politique. »
  • Laurent Chiron, président du groupement qualité des huîtres de Marennes-Oléron, donnant une explication vaseuse sur l’augmentation de 15 % des prix de vente sur BFM Business (08/11/2022 : « Pour fabriquer une huître, il faut trois ans. Pendant trois ans, on va utiliser des métaux, des matériaux, de l’acier, de l’aluminium, du carburant ». Comprenne qui voudra !

Laisser un commentaire