Langue de bois, le parfait exemple.

Hubert Falco, maire de Toulon depuis vingt et un ans et ex-sous-ministre de Raffarin et de Fillon, aura dû attendre plus de dix-huit mois avant qu’Emmanuel Macon le récompense. Il s’était en effet officiellement rallié à son panache blanc en compagnie de deux sarkozystes provençaux de choc, Renaud Muselier et Christian Estrosi, à l’occasion des dernières élections régionales.

Le prix de ce ralliement ?

Une « mission nationale » (sic !) sur « la sécurité civile et les risques majeurs », qui, selon l’interview de Falco dans « Le Figaro » (29/10), « s’inscrit dans le champ interministériel et concerne autant les enjeux de défense que l’Education nationale, l’aménagement du territoire, l’agriculture et l’environnement ». Pas moins !

Et, « Le Figaro » ayant osé cette question : « De quels risques parle-t-on ? », le futur missionné tient à le préciser lui-même : « De tous les risques ! »

Pour justifier le choix présidentiel, Hubert Falco tient à apporter ces précisions biographiques : « J’ai présidé le service départemental d’incendie du Var pendant neuf ans. Comme maire du premier port militaire d’Europe, je suis particulièrement mobilisé sur les risques majeurs (…). Mais cette mission n’a pas de couleur politique ». Défense de rire.

Journal bien élevé, même avec un homme de droite rallié au macronisme, « Le Figaro » n’a pas osé interroger Falco sur le « risque majeur» plus personnel qu’il courra, en février prochain. Il aura alors rendez-vous avec les magistrats, qui, comme « Le Canard » (22/12/21) l’a raconté, lui reprochent d’avoir gratuitement eu table ouverte de 2002 à 2018 au conseil départemental du Var, qu’il a présidé jusqu’en 2002.


Article signé des initiales J. C. Le Canard enchaîné. 09/11/2022


Une réflexion sur “Langue de bois, le parfait exemple.

  1. bernarddominik 16/11/2022 / 15:54

    La corruption à tous les étages. Mais en plus d’être corrompu et voleur Mr Falco est mégalomane, dans Toulon on voit régulièrement des panneaux « Mr Falco à fait ceci » « Mr Falco à fait cela » à croire qu’il n’y a qu’un seul artisan (qui sait tout faire peindre carreler bétonner…) dans la ville de Toulon.

Laisser un commentaire