La clé est dans le vent

Avec ma lyre avec des cordes de nerfs
J’ai de mes doigts faits d’or
Joué la symphonie, la symphonie de l’univers
Ponctuée de trous noirs au tamis de l’esprit
Qui cherche l’alphabet parmi les détritus
Et contenu par mes genoux, je dis la gloire
Je ne suis qu’un chercheur de scarabées
Perdu dans la forêt des palmes et des rêves
Et sanglotant de n’être pas déjà rêvé


Salah Stétié


Laisser un commentaire