Didier Raoult serait-il « intouchable » ?

Alexander Samuel, militant anticomplotiste, est désormais attaqué en diffamation par le controversé Didier Raoult. Une « procédure bâillon» qu’il dénonce.

Le « druide de la chloroquine » Didier Raoult et ancien président de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille a porté plainte contre Alexander Samuel, docteur en biologie et professeur de sciences au lycée professionnel Léon-Chiris, à Grasse (Alpes-Maritimes), pour injure et diffamation.

En cause, la publication, en mars 2021, sur son blog, de la traduction d’un article de Leonid Schneider, un journaliste ukrainien s’intéressant à l’éthique dans les sciences.

« Schneider dénonçait avant l’heure l’ensemble des incohérences et escroqueries scientifiques de Didier Raoult qu’on retrouve aujourd’hui dans le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales, explique, assis dans le salon de son appartement, le scientifique de 37 ans. Je ne comprends pas bien pourquoi il s’en prend à cette publication en particulier. »

Car ce n’est pas la première fois qu’Alexander Samuel utilise les réseaux sociaux pour dénoncer les dérives de Didier Raoult. Ce qui lui vaut d’ailleurs d’être accusé par le professeur Éric Chabrière, bras droit du patron de l’IHU, de préparer un « attentat » contre l’institut…

Vulgariser et dénoncer

Le biologiste, attaché à la vérité scientifique, n’est pas plus effrayé que cela.

Tout débute lorsque Samuel Alexander est contacté, début 2020, par des étudiants de Hong Kong faisant face à une violente répression policière. « Ils me demandent de les aider à dénoncer l’utilisation des gaz lacrymogènes, raconte-t-il. Et au cours d’un de nos échanges, ils m’informent qu’un nouveau virus vient d’être découvert. » Le biologiste se plonge dans les preprints (prépublications) de plusieurs études chinoises et décide de les vulgariser par le biais de vidéos destinées aux réseaux sociaux. Il en publie une première en février 2020, où il évoque déjà la transmission par aérosol du Covid. Il en fait une seconde, diffusée sur le blog du Sanglier jaune, un militant gilet jaune qui, comme lui, entend lutter contre les dérives complotistes au sein du mouvement.

Les lecteurs lui reprochent alors le caractère alarmiste de ces publications. Il serait plus positif de parler des traitements possibles. Alexander Samuel tombe sur l’étude de Didier Raoult, relative à la chloroquine, publiée par l’ International Journal of Antimicrobial Agents. « Plusieurs données me paraissaient complètement incongrues, notamment celles concernant les changements de charge virale », explique le biologiste. Le blogueur décide de dénoncer la supercherie dans une nouvelle vidéo mise en ligne le 23 mars 2020. Il y décrit «la méthode employée par les techniciens de l’IHU de Marseille pour truquer leurs résultats».

Les mois suivants, le biologiste continue de faire œuvre de salut public en ligne. « Je m’en prends aux soutiens de Didier Raoult, à Christian Perronne (médecin antivax – NDLR) et tente de “débunker“ les concepts foireux diffusés par les sites complotistes », développe-t-il. Il pointe notamment les soutiens de Didier Raoult au sommet de l’État, dénonce les collusions entre complotisme et extrême droite, note les dérives de personnalités comme celles d’Hervé Cael, président de l’ordre des médecins de la région Sud, conseiller municipal de Christian Estrosi à Nice, et de son site Internet, In Chloroquine we trust.

Un lanceur d’alerte

Le gourou marseillais attendra juin 2021 pour s’en prendre directement à Alexander Samuel et à sa traduction de l’article de Leonid Schneider. Concernant la diffamation, Didier Raoult attaque sur la dénonciation d’« essais cliniques illégaux ». Quant à l’injure publique, il accuse la phrase du journaliste ukrainien : « Le mégalomaniaque Didier Raoult se prend pour un croisement entre Édith Piaf et le général de Gaulle. » Trait humoristique faisant référence à un article du Figaro dans lequel l’ancien président de l’IHU de Marseille disait ne rien regretter, ainsi qu’à son livre, Carnets de guerre.


Émilien Urbach. Source (Extraits)


Une réflexion sur “Didier Raoult serait-il « intouchable » ?

  1. bernarddominik 29/10/2022 / 14:46

    Article intéressant et comme d’habitude il ne s’intéresse pas aux patients considérés comme à risque soignés avec succès par Didier Raoult. Encore une charge (payée par Pfizer?) Contre Raoult où l’essentiel, les malades, est oublié. Perso je connais 2 personnes qui seraient mortes du covid19 sans Raoult. Alors tous ces gens qui s’en prennent à Raoult et Peronne me scandalisent par le manque de sérieux qui accompagnent leurs critiques, un de mes amis habite la Côte d’Ivoire et me dit que là bas le seul remède est celui de Didier Raoult, et le nombre de décès y est bien plus faible qu’aux pays de Pfizer.

Laisser un commentaire