Une « vision » Dassier.

Il fallait au moins une chaîne comme CNews et un chroniqueur de la trempe de Jean-Claude Dassier pour poser un regard juste sur la grève des raffineries. A la dénonciation des « preneurs d’otages » et des « bloqueurs », l’ex-patron de l’info de TF1 et ex-directeur de LCI a ajouté une variante, dans l’émission « La Belle Equipe » (12/10) : « J’ai entendu un argument qui m’a tétanisé d’un représentant de la CGT. Il est prêt à la limite à se rasseoir et à discuter, peut-être même à lever les blocages, à condition qu’on lui paie les jours de grève et qu’on lui donne une prime pour reprendre le boulot. Mais attendez ! Là, on est en Afrique ! On est en Afrique ! »

Inutile de préciser que Dassier, lui, sera bien payé pour cette puissante analyse, et même peut-être augmenté par son patron, Bolloré.

En février 2021, dans « L’Heure des pros », il avait déjà balancé, sans émouvoir la direction de la chaîne, ni l’ Arcom (ex-CSA) : « Tant qu’on s’adressera dans nos écoles à des classes qui comprennent 75 % de Noirs, d’Arabes, j’en passe et des meilleures, on n’y arrivera jamais ! »Aucun risque, en tout cas, que cela arrive à CNews.


Article signé des initiales. C. N. Le Canard Enchainé 19/10/2022


Laisser un commentaire