Le Kelly Show n’a pas froid aux yeux

Il est bon, parfois, de se faire mal. « Libé » (1/10) s’est plongé dans l’univers de « Face à l’info », émission vedette de CNews animée par la christique Christine Kelly, entourée de ses chroniqueurs en roue libre Mathieu Bock-Côté et Dimitri Pavlenko. Le quotidien le confirme : tout ce petit monde est extrême-droitier et manie joyeusement la désinformation.

Deux exemples de cris d’indignation poussés par Kelly et ses drôles de mecs suffisent à nous divertir. Pour évoquer les hordes de retraités étrangers qui profitent de la France, l’animatrice ressort d’abord une info miraculeuse qui circule sur le Net et dans les meetings de Zemmour : « Je vois qu’il y a 14,7 millions de retraités, 7,7 millions sont nés à l’étranger (…). C’est quand même un dossier explosif. »Et surtout bidon.

Dans une étude publiée en mars dernier, la Caisse nationale des retraites dénombre, sur 14,9 millions de retraités, 2,6 millions nés à l’étranger, donc pas vraiment la moitié.

Autre sujet très explosif pour Christine et ses chics types : l’insécurité, bien sûr.

« Nous vivons un déclassement de la France au niveau de la sécurité. La France est le dernier des pays européens dans le classement (…), derrière le Mexique. » Caramba !

Comme d’habitude, les corsaires de CNews s’appuient sur un travail qui se passe de commentaires : celui de la fameuse société Numbeo, laquelle établit un classement des villes et des pays dangereux à partir de questions posées en ligne.

Exemple : « A quel point êtes-vous inquiet à l’idée de vous faire voler votre voiture ? »

« Libé » s’en réjouit : le sérieux de Numbeo a récemment poussé un internaute à matraquer de commentaires désagréables Brest, la faisant passer en quelques jours de ville de France très sûre à cité la plus périlleuse du monde !

A l’antenne, la spécialiste de l’insécurité Kelly avait clos la séquence par cette envolée : « Pardon, mais ce week-end il y a quelqu’un qui m’a parlé, justement, qu’aux Invalides on lui a arraché la main. On lui a arraché la main avec un cutter pour lui voler sa montre. »

Pourvu qu’un voyou ne coupe pas le bras de Christine avec des ciseaux pour lui piquer sa carte de presse !


Article signé des initiales C.N. Le Canard Enchainé. 05/10/2022


Laisser un commentaire