L’autre côté d’la rue

Le chômage, c’est vraiment que pour les nuls.

Prenez Jean Castex :

  • non content de réintégrer son corps d’origine, la Cour des comptes,
  • l’ancien Premier ministre va également présider le conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France,
  • mais aussi effectuer du conseil auprès de la société Idverde, une grande entreprise de paysage, tout cela ayant tranquillement été approuvé par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.
  • Enfin, Castex va présider la Fondation Agir contre L’exclusion – mais, attention, à titre bénévole, ce coup-ci.
  • Vive la retraite… fortune faite !

Est-ce pour se racheter une conscience?


J. Littauer. Dessin de Kiro. Charlie Hebdo. 03/08/2022


Une réflexion sur “L’autre côté d’la rue

  1. bernarddominik 09/08/2022 / 08:29

    Ils se servent à pleine main.
    Normalement, le cumul emploi retraite est limité à 3 000 € mensuels.
    Sauf pour les hauts fonctionnaires.
    Nous sommes bien dans une société de classes, de castes