Couper les cheveux en quatre

L’« appropriation culturelle » a encore frappé.

Le18 juillet, à Berne, en Suisse, le groupe de musique Lauwarm a dû interrompre son concert pour cause de « malaise » chez quelques spectateurs.

Des « woke » choqués de voir ces musiciens blancs (dont certains arboraient même des dreadlocks) jouer du reggae!

Pour ces censeurs à tout-va, minoritaires mais influenceurs, ces musiciens seraient illégitimes à jouer cette musique car leurs ancêtres (qui étaient tout sauf jamaïcains) n’ont pas vécu dans leur chair les affres de l’exclusion et du racisme.

Le courageux organisateur a donné suite à leur délire en annulant la soirée.

Pour se repentir, il a prévu d’organiser, le18 août, une table ronde sur l’« appropriation culturelle ».

On lui propose une autre problématique : mieux vaut-il avoir les cheveux longs et emmêlés ou les idées courtes ?


N. Devanda. Charlie hebdo. 03/08/2022


Une réflexion sur “Couper les cheveux en quatre