Quand la France finance des crimes contre l’humanité

C’est un peu compliqué, mais on va simplifier.

L’Agence française de développement (AFD) est née en 1941, chez de Gaulle, à Londres. Il s’agissait alors de tenir nos colonies et d’y réaliser des investissements profitables pour la métropole.

Son histoire est indissociable de celle de la Françafrique de papa Foccart. Elle n’a jamais été réformée, ce qui interroge. Sous Hollande, un sous-ministre zécolo officiel, Pascal Canfin, en avait la charge, et fit là où on lui dit de faire (1).

Sans grande surprise, donc, l’agence se retrouve mêlée à une sombre histoire qui se passe dans le parc national de Kahuzi-Biega (République démocratique du Congo).

Extrait d’un rapport incomplet : « Des contingents constitués de gardes du parc et de soldats de l’armée ont brûlé des villages entiers, utilisant des armes de guerre comme des mortiers et des roquettes. Ils ont blessé par balle, mutilé et tué sans discrimination des civils désarmés, asservi des dizaines de femmes dans le cadre de viols collectifs […], brûlé vifs de nombreux Batwa et mutilé des cadavres en emportant des parties du corps comme trophées (2) ».

Qui sont les massacrés?

Des Pygmées batwa, qui gênent leur conception de la protection de la nature. ILfaut faire place nette de présence humaine, sans tenir compte de ce fait mineur : les Batwa vivent là, en forêt, depuis des milliers d’années sans avoir rien détruit, contrairement à nous.

L’AFD, malgré l’horreur, vient de décider de financer ce si beau parc national(3).

Sur argent public. Salauds !


Fabrice Nicolino. Charlie Hebdo. 20/07/2022


  1. fabrice-nicolino. com/?p=1355
  2. tinyurl.com/22f8yusy
  3. tinvurl.com/5n4txd4e

2 réflexions sur “Quand la France finance des crimes contre l’humanité

  1. bernarddominik 26/07/2022 / 08:14

    Honteux. Mais l’AFD savait elle?

    • Pat 26/07/2022 / 19:34

      Financer sans savoir ? serait pire encore ! Mais il ne faut pas être innocent !

Laisser un commentaire