« Chez ces gens-là », madame…

Elle est très bien, cette Caroline Cayeux !

Pas née de la dernière pluie, 73 ans, réac depuis toujours et connue comme telle, ayant fait toute sa carrière à droite, RPR, UMP, LR, DVD, conseillère régionale, sénatrice, maire de Beauvais, porte-parole de Fillon quand celui-ci guigne la présidence de l’UMP, etc.

Et même blagueuse : n’a-t-elle pas fait croire à ses administrés, le 1er avril 2018, qu’Ikea allait s’installer dans sa bonne ville ? Ils l’ont trouvée saumâtre, elle a bien ri.

Quand, le 4 juillet, Macron la bombarde ministre des Collectivités territoriales, il sait bien tout cela. Il sait que, dans le genre progressiste, il y a mieux. Il sait qu’elle a voté contre le mariage pour tous.

Mais justement : voilà une paroissienne qui saura plaire à cette droite dont il a grand besoin et dont il se rapproche à grande vitesse.

A peine nommée, et interrogée sur les propos qu’elle a tenus au Sénat en 2013 (elle disait que le mariage homosexuel était « un dessein qui va contre la nature »), la nouvelle ministre dit crânement : « Je maintiens évidemment mes propos. »

Et ajoute, tout sourire : « J’ai beaucoup d’amis parmi tous ces gens-là. C’est un mauvais procès qu’on me fait et ça m’a beaucoup contrariée. »

Très chère, les gens sont d’un méchant !

Résultat ? Tollé. P

Plaintes d’associations de lutte contre l’homophobie. Coup de gueule de Clément Beaune, ministre macronien affichant son appartenance à « ces gens-là ». Tribune dans le « JDD » d’une centaine de personnalités, dont des parlementaires macronistes, dénonçant ses « propos homophobes ». Interview de Jack Lang demandant sa démission.

Vite, faut éteindre l’incendie !

Mea culpa paniqué de la ministre, affirmant qu’elle a changé, que ses propos d’il y a dix ans étaient « stupides », qu’elle ne recommencera plus, qu’elle regrette énormément. Plat courrier de plates excuses envoyé aux associations.

Pour couronner le tout, et tenter de sauver sa ministre à moitié carbonisée, la Première ministre Borne intervient en urgence et jure à la cantonade que, si, si, Caroline Cayeux est tout ce qu’il y a de plus « progressiste ».

Encore un excellent poisson d’avril !


Article signé des initiales J. C. Le Canard enchaîné. 20/07/2022


Dessin de Soph’ – Le canard Enchainé 20/07/2022

Laisser un commentaire