Merci, Vinci

Face à l’inflation et à la flambée du coût de la vie qu’elle engendre, le gouvernement peut heureusement compter sur de solides alliés.

Ainsi, quand Clément Beaune, le ministre des Transports, a appelé les sociétés d’autoroutes à « faire un geste » pour les automobilistes, déjà essorés par le prix du carburant (« Le Parisien », 11/7), il n’a guère été déçu.

Les principaux groupes (mais pas tous), comme Vinci, ont aussitôt mis royalement la main à la poche. Que le conducteur lambda mesure bien le sacrifice de nos géants du bitume :

  • ils of­frent 10 % de remise sur leurs tarifs, à condition de payer en chèques-vacances, d’avoir un badge de télépéage, seulement cet été et dans la limite de 25 euros !

Pour résumer, quand on créditera 100 euros en chèque-vacances sur son badge, on obtiendra 110 euros. « Tout coup de pouce au pouvoir d’achat est bon à prendre », a laconiquement commenté Clément Beaune (Franceinfo, 15/7).

Bonnes vacances quand même.


Article signé des initiales P. L. Le Canard enchaîné. 20/07/2022


Une réflexion sur “Merci, Vinci

  1. jjbadeigtsorangefr 24/07/2022 / 17:56

    COMMENT CONJUGUER LE VERBE SE FOUTRE DE LA GUEULE DU MONDE?
    Vinci sait faire, vous en avez la preuve.

Laisser un commentaire