Et surtout la santé

Il n’a pas encore beaucoup causé, ce nouveau ministre de la Santé…

… mais il fait déjà des miracles : plus on l’écoute, moins on a envie d’être malade !

Dans « Le Parisien » (18/7), François Braun balance son ordonnance pour soigner l’hôpital : « J’applique le principe que j’ai appris durant les attentats avec le « damage control », un terme issu de la marine : lorsqu’un navire est touché, on fait tout pour éviter qu’il ne coule et on le ramène au port. »

Hein ? Quoi ? Comment ? Parce qu’on en est là ?

Allez, ça ne peut pas être aussi grave ; franchement, « l’hôpital peut-il s’écrouler cet été ? », l’interroge le quotidien.

Le ministre « réfléchit » (sic), avant de lâcher, tel un toubib devant un malade en fin de vie : « Est-ce qu’il peut, est-ce qu’il va… ? Je vais tout faire pour qu’il ne s’écroule pas, ça, c’est sûr. » Ouf !

Le nouveau ministre, lui-même urgentiste, n’a « pas encore appris la langue de bois », dit-il. Mais il s’est déjà mis à l’établi.

Pour désengorger les urgences, il préconise de durcir les critères d’admission. Une forme de tri ? Pas du tout : ce n’est pas du « tri » mais de la « régulation », nuance notre novice en com’ , qui apprend vite.

S’il a conseillé Macron pendant sa campagne, avant de rejoindre le gouvernement, tout cela est bien peu politique : « Quand on est médecin, il n’y a pas de santé de droite ou de gauche, il faut aller au-delà de ces clivages. »

Et de la langue de bois…


Article signé des initiales I.B. Le Canard enchaîné. 20/07/2022


2 réflexions sur “Et surtout la santé

  1. christinenovalarue 22/07/2022 / 17:04

    Plus on écoute, moins on a les moyens d’être malades, la santé devient un luxe

  2. jjbadeigtsorangefr 23/07/2022 / 11:26

    A chacun selon ses moyens (c’est le montant de la cotisation) à chacun selon ses besoins (c’est l’offre de soin universelle quel qu’en soit le coût).

    Dans un pays dévasté on a pu mettre cela en place.
    C’est vrai qu’à l’époque le PCF faisait plus de 20% aux élections…….

Laisser un commentaire