Sainte Kelly

Celle qui « officie » à CNews (Bolloré) Christine Kelly est en extase…

Ceux qui s’inquiétaient pour Christine Kelly ont dû être rassurés en découvrant, sur la Toile, une vidéo de son passage dans une église protestante évangélique de Créteil, tournée il y a trois mois. Une vraie scène d’extase mystique et collective à l’américaine, avec foule en délire dès que l’animatrice de CNews lâche ses premiers mots : « Je suis venue pour témoigner de la puissance de Dieu. » Ouh là là !

Et quelle puissance ! Pendant vingt longues minutes, face au pasteur Ivan Carluer, la consoeur du show « Face à l’info », qui a propulsé Eric Zemmour vers l’élection présidentielle, explique que « ce n’est pas [elle] qui faisai[t], c’était Dieu ». Alléluia !

L’intervention divine s’est manifestée dès le début, lorsqu’en 2019 Bolloré a appelé Kelly pour lui confier l’émission. Sa réaction a été immédiate : « Qu’est-ce-que Tu m’envoies faire là ? » a-t-elle demandé au Tout-Puissant. Avant de lui balancer : « Si Tu m’envoies là, c’est que Tu as une mission, je sais pas laquelle (…), Toi Tu sais. »

Nous savons surtout que l’émission faire-valoir de Zemmour avait été proposée à Kelly parce que, avant elle, un autre journaliste, Arnaud Ardoin, avait eu la présence d’esprit de refuser. Il ne doit pas avoir le même Dieu que Christine…

L’ex-membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel raconte aussi comment se fabrique une émission sur CNews. Assez instructif. Avant chaque numéro, elle prie, « à genoux sur le plateau » ou « dans les toilettes ». Pour la suite, ça n’est pas très compliqué : « Quand j’arrive sur le plateau, je dis à Dieu : « Ecoute-moi bien, c’est Toi qui parles, c’est pas moi.»

Quant au choix des thèmes, c’est tout aussi enfantin : « A chaque fois, je me dis : « C’est ce sujet-là qu’on va aborder ? Qu’est-ce que je pourrais bien dire ? Je me tais, Dieu, Tu prends les rênes ». Et Dieu n’oublie pas de poser plein de questions à Zemmour sur les immigrés et le « grand remplacement » !

Mais l’essentiel est que Kelly, qui répète : « Je n’entendais pas, je n’étais pas là », soit satisfaite de cette expérience de dédoublement journalistique : « C’est la première fois que je l’ai expérimenté vraiment, je me suis complètement effacée derrière Dieu et je L’ai laissé piloter.»

Vu que la course s’est terminée dans les urnes à 7 % pour Zemmour, ce sacré pilote a quand même dû manquer un virage.


Article signé des initiale C. N. Le Canard Enchainé. 06/07/2022


Juste… l’info sur cette chaîne, moi, je passe. Mais, chacun est libre d’écouter… et surtout de connaitre qui les informe et sur quelle base. Après les gout, les couleurs


Une réflexion sur “Sainte Kelly

  1. jjbadeigtsorangefr 13/07/2022 / 17:33

    La connerie élevée au niveau d’une vertu, Bolloré fait son choix, lui le catho intégriste, c’est Jésus christ qui sera en direct sur les antennes demain……

Laisser un commentaire