Jersey rébellion !

La social-démocratie progresse parfois dans des endroits inattendus.

Même dans les paradis fiscaux, c’est dire!

C’est ce qui s’est produit le 22 juin à Jersey, qui dispose de son propre Parlement et de son gouvernement autonome, tout en conservant la coutume d’un découpage électoral par paroisses (circonscriptions), qui élisent chacune leur connétable, office à mi-chemin entre ta fonction de maire et celle d’officier de police.

Traditionnellement, ce sont les élus indépendants qui obtiennent la majorité des sièges, et cela reste le cas. Mais le parti Reform Jersey – qui veut un salaire minimum garanti, un impôt sur le revenu progressif, une réforme démocratique des institutions (qui remontent au XIIIᵉ siècle), un gel des loyers des logements sociaux, bref, un programme au moins de centre gauche (un élu ayant même osé parler de « socialisme écologiste », tandis que le chef du mouvement acceptait de faire un discours devant les militants d’Extinction Rébellion) – a décroché 10 sièges sur 51.

Et sans même faire partie de la Nupes.


J.-Y. Camus. Charlie Hebdo. 06/07/2022


Laisser un commentaire