Ah vieillesse…

Ce que je trouve curieux dans le fait de vieillir, ce n’est pas que moi-même je prenne de l’âge. Et pas non plus que le jeune moi du passé soit devenu vieux, avant même que j’en aie eu conscience. Je suis plutôt déconcerté de voir comment tous ceux de ma génération ont vieilli, comment les jolies filles si pleines d’entrain que je connaissais sont à présent assez avancées dans la vie pour avoir deux ou trois petits-enfants. J’en éprouve un léger trouble, voire de la tristesse. Même si pour ma part, je ne trouve pas triste d’avoir ce même âge avancé.

Ce qui me rend mélancolique, je crois, à propos des jeunes filles de mon entourage, des vieilles dames maintenant, c’est d’être obligé de reconnaître que mes rêves de jeunesse ont disparu à tout jamais. La mort d’un rêve est peut-être plus triste, en un sens, que celle d’un être vivant. On peut même quelquefois ressentir cette disparition comme véritablement injuste.


Extrait du livre d’Haruki Murakami – « Première personne du singulier ». Ed Belfond


2 réflexions sur “Ah vieillesse…

  1. l'ancre nomade 12/07/2022 / 16:14

    D’autres rêves alors…ou simplement l’émerveillement aux choses si simples

  2. anne35blog 12/07/2022 / 16:15

    oui c’est triste de devoir enterrer tous ses rêves de jeunesse et nos illusions perdues…..

Laisser un commentaire