Mauvaises ondes pour Wauquiez

Patiemment, Laurent Wauquiez attend son heure pour reprendre Les Républicains en main et préparer la présidentielle de 2027.

À moins que la justice ne compromette la mise à feu vers l’Élysée de l’ancien maire du Puy-en-Velay. Son dévoué successeur, Michel Chapuis, a en effet, été placé en garde à vue le 20 juin. Avec lui, deux entrepreneurs locaux, bénéficiaires d’un marché public de 8 millions d’euros, invités par les gendarmes à se mettre à table. Ça tombe bien : Frédéric Bayer et Guillaume Fourcade sont respectivement brasseur et chef cuistot.

Leur projet ? Installer un restaurant de burgers et une micro-brasserie dans une jolie halle, style Baltard, au coeur de la ville. La concession leur a été attribuée fin 2021, pour une ouverture prévue cet été. Cependant, comme « Le Canard » (11/5) l’a raconté, le Parquet national financier dispose de 58 enregistrements clandestins suggérant fortement que le marché était pipé. Ainsi, le projet concurrent du restaurateur Alexis Haon, mettant en valeur des produits locaux, était voué dès le départ à être recalé, « pour ne pas fâcher Laurent Wauquiez ».

Connard d’opposant

La captation sonore, réalisée dans les bureaux de la collectivité, atteste une totale complicité entre la mairie et les deux entrepreneurs retenus. Le 24 novembre 2021, par exemple, une fonctionnaire territoriale appelle Guillaume Fourcade sur son portable. « On va retenir votre offre, assure-t-elle. (…) Et le maire — euh, tu vois, normalement, faut jamais que je dise le maire, tout ça… mais, bon, on est en toute confiance — préfère politiquement se faire taper sur les doigts parce qu’il n’a pas respecté un critère européen en disant : « Avec ces conneries de l’Europe, je peux même pas avantager les locaux… » »

Les conversations, enregistrées pendant quatre mois avant l’attribution définitive du marché, montrent également le peu de considération de l’équipe municipale pour le restaurateur non retenu. Alexis Haon, c’est « le gars qui doit perdre parce que Wauquiez en veut pas ».

Affirmons que ce « connard », ce « fouteur de merde sans nom » l’a bien cherché : il était candidat aux municipales sur une liste concurrente. Et ça veut remporter un marché public ?


Article signé des initiales D. H. Le Canard Enchainé. 29/06/2022


Une réflexion sur “Mauvaises ondes pour Wauquiez

  1. jjbadeigtsorangefr 06/07/2022 / 23:58

    Les pratiques honteuses de certains élus mises en évidence.
    Mais il en est de même pour les subventions régionales qui de préférence vont à des communes de droite.

Laisser un commentaire