Inscrire l’IVG dans la Constitution.

Fondamentalement, c’est une très bonne nouvelle, n’en déplaise à certains.

En réaction à la prise de position de la Cour suprême des États-Unis de retirer de l’inscription dans la constitution US du droit à l’avortement, le groupe Renaissance (ex-LR-EM) à l’Assemblée nationale a annoncé, samedi 25 juin 2022, déposer une proposition de loi pour « sanctuariser » le droit à l’IVG dans la Constitution française.

La veille, l’intergroupe de la Nupes, qui rassemble les quatre groupes de gauche dans l’Hémicycle, avait fait la même proposition.

Souvenons-nous que deux tentatives de constitutionnaliser l’IVG, portées par la gauche en 2018 et 2019, ont échouées par la volonté de LR-EM, votant contre.

[…]

Aujourd’hui, Macron (et sa majorité relative) font un volte-face… qui n’est pas due au hasard.

Forcée de discuter avec les oppositions, la Macronie doit donner des gages à gauche pour sauver les apparences du « en même temps ».

Lorsque le texte sur l’IVG sera discuté, gageons qu’une partie des LR, comme le groupe RN, votera sans doute contre.

Raisons qui mènera le groupe à adopter l’inscription dans la constitution de l’IVG par Renaissance. Qui pourra dans le même temps se revendiquer du progressisme, aux côtés de la gauche et s’assurer la paternité d’un texte qu’elle a pourtant rejeté trois ans auparavant.


D’après un article de Cyprien Caddeo. Source (Extraits)


2 réflexions sur “Inscrire l’IVG dans la Constitution.

  1. bernarddominik 28/06/2022 / 12:23

    Macron est une girouette concernant ce qui ne l’intéresse pas vraiment. En revanche pour défendre les intérêt de ses commanditaires il ne perd pas le cap.

  2. jjbadeigtsorangefr 28/06/2022 / 22:48

    La loi Weil n’est pas vraiment menacée, en faire un droit constitutionnel la mettrait à l’abri des grenouilles de bénitier mais le mariage homo on en fait quoi?